Nouvelle année, nouveau projet : Lancez votre e-boutique !

L'année 2018

Chaque nouvelle année est synonyme de nouveaux défis, de créativité et de nouveaux projets. 2018 ne fera pas exception car 1 année, c’est aussi 365 opportunités ! Saisissez la vôtre, transformer votre idée en entreprise et lancez-vous sur le Web. Pourquoi ? Comment ? Nous vous donnons quelques pistes de réflexion.

Pourquoi se lancer sur Internet ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

D’après l’étude du Credoc réalisée en 2016, 85% des Français ont accès à Internet, 18h par semaine sont consacrées au surf sur Internet et 60% des Français ont effectué au moins un achat en ligne en 2016. L’étude de la Fevad réalisée au second trimestre 2017 en France va dans le même sens. Ce sont près de 20 milliards d’euros qui ont été dépensés sur Internet ! Le panier moyen baisse légèrement mais cela s’explique par une hausse de la fréquence d’achat. Cette croissance touche aussi le nombre de cyberacheteurs. L’offre s’élargie également avec près de 208 000 sites marchands actifs. Cette embellie et ce marché prometteur ne concerne que la France, imaginez donc le potentiel de développement à l’international.

Des avantages certains.

Que vous soyez créateur d’entreprise ou dans le cadre d’un développement d’entreprise, vous allez bénéficier d’avantages certains rapidement.
Dans le cas d’une création d’entreprise, il vous sera possible de devenir votre propre patron avec un coût de lancement peu élevé ou du moins facilement maitrisable. Cela vous offre la possibilité, et même la chance, de pouvoir envisager des essais de produits, de marchés, de positionnement ou tout simplement de vous faire la main. Sur le Web, vous avez le droit à l’erreur sans que l’investissement financier ne vous plombe au premier faux pas.

Dans le cas du lancement d’une PME sur le Web, vous allez pouvoir bénéficier d’opportunités de croissance comme nullepart ailleurs. Etendez vos revenus, votre activité ou encore votre offre. Vous pourrez aussi accéder aux marchés mondiaux à moindre coût et élargir rapidement votre clientèle. Le coût de lancement est là aussi bien moins élevé que l’ouverture d’une succursale, par exemple.

Comment se lancer sur Internet ?

Il y a différentes étapes essentielles qui nécessitent du temps et de la réflexion notamment dans le cas d’une création d’entreprise.
La réalisation d’un benchmark et l’étude du marché, du secteur d’activité et des concurrents présents sont un énorme travail de base. Ce travail nécessite engagement, rigueur et précision.

Pour réaliser une étude de marché il faut, tout d’abord, définir quels critères sont importants. Les plus fréquents sont les suivants :

Sélection du secteur géographique : avec Internet, vous pouvez vendre dans le monde entier. Attention cependant à ne pas vouloir commencer trop grand. Certes, plusieurs outils permettent la création de sites Web multilingues mais mieux vaut commencer petit et sur un marché ou un pays spécifique pour appréhender toutes les difficultés avant de s’ouvrir davantage. Il est nécessaire de prendre en considération votre capacité de travail et l’organisation de votre entreprise. En effet, si une équipe est dédiée par pays dès le lancement de votre activité sur Internet, lancer un site Web en multilingues est potentiellement envisageable.

Pour lister la concurrence directe et indirecte, vous pouvez commencer par une observation naturelle : lors de vos propres achats sur Internet ou lors de discussions entre amis, des noms de marques, de produits apparaissent et ressemblent à ce que vous envisagez de proposer ? Notez-les et renseignez-vous par la suite.

Quand le choix de la solution technique à choisir se présente, l’accompagnement par un spécialiste est important. De nombreux paramètres doivent être pris en compte lors de la création d’une boutique en ligne.

Il existe plusieurs types de sites Web : site vitrine, e-boutique, blog… Vous devez, dans un premier temps, définir les grandes fonctions du site. Souhaitez-vous présenter un service, un produit ou une entreprise ? Souhaitez-vous vendre 1 produit ou plusieurs types de produits ? Souhaitez-vous communiquer, donner de l’information ?

Ensuite viendra le choix, l’achat et la gestion du nom de domaine et le choix de l’hébergeur. Pour des questions de praticité, il est judicieux de choisir d'être hébergé chez le prestataire qui a réservé votre nom de domaine et celui qui réalisera les prestations de développement et leurs mises à jour. Ce dernier point est crucial mais malgré tout souvent oublié, ce qui a des conséquences parfois catastrophiques.

Prestahop, WooCommerce, Magento…votre prestataire sera à même de vous conseiller sur le choix de la plateforme technique en fonction de vos besoins, de votre budget. La différence qui réside souvent entre un contrat d’hébergement chez un prestataire ou chez un autre est la prise en main ou non de l’administration de la plateforme technique. Une fois celle-ci mise en place, qui va s’occuper d’assurer les mises à jour, les upgrades, les services de sécurité 24/7 (patchs de sécurité, gestion des malwares, correctifs, sauvegardes de données). Se tourner vers un prestataire qui assure des services managés est la meilleure solution.

Services managés = Business simplifié. Keep it in mind !

Piwik s’appelle maintenant Matomo

Matomo

Le très célèbre logiciel Piwik s'appelle dorénavant Matomo. A priori, rien d'autre ne change.

Piwik - Matomo est sans doute l'application web open source la plus répandue pour analyser les visites de sites web et de boutiques en ligne.

SaaS Web propose depuis des années déjà l'utilisation gratuite de cet outil avec ses hébergements CMS et eshop (comme WordPress ou TYPO3 par exemple).

WordPress: créer un site Web privé pour la famille et les amis

Dans un cadre privé, il n'est pas rare que vous ne souhaitez pas partager vos photos, vos vidéos et vos documents écrits avec tous.

Cependant, les partager avec vos amis et votre famille peut être intéressant. Facebook apparait parfois comme la solution idéale et facile. Beaucoup de personnes l’utilisent en pensant que le contenu reste bien privé - sans commentaire ...

Nous vous proposons une autre option (beaucoup plus sécurisée) : la création d’une page d'accueil WordPress accessible uniquement aux utilisateurs enregistrés. Pour que les visiteurs n’aient pas à se souvenir de leur mot de passe à chaque connexion, nous allons évidemment offrir la possibilité de s'inscrire – vous, votre famille et vos amis - via le login Facebook.

Méthode

Comment faire ?

  • Limiter l'accès
    • Configurer le plugin Members pour définir des rôles sur WordPress et rediriger l'accès à la page d'accueil du site Web via la page de connexion
    • Installer le plugin de l'éditeur des rôles WordPress (User role editor) pour créer une capacité individuelle
    • Personnaliser le fichier functions.php du thème pour cacher le contenu de la page d'accueil aux utilisateur ayant le rôle abonnés
    • Créer une page avec des informations pour les utilisateurs connectés, mais qui n'ont pas encore les autorisations appropriées
  • Installer / configurer un plugin pour permettre aux utilisateurs Facebook de se connecter sans identifiant ni mot de passe (Facebook Login)
    • Créer une application Facebook
    • Configurer le plugin WordPress Social

Limiter l'accès à la page d'accueil

Configurer le plugin "Members"

Ce plugin a deux fonctions pour notre cas d'utilisation :

  1. Interdir l'accès aux contenus de facon générale : les visiteurs doivent être inscrits.
  2. Créer un nouveau rôle Famille & Amis : en tant qu'administrateur, nous pouvons déplacer manuellement les abonnés (qui n'ont pas encore d'autorisations) au nouveau rôle Famille & Amis

Nous installons le plugin et nous nous occupons des paramètres :

  • Activation du site privé. Seul les visiteurs autorisés ont accès au contenu du site Web ; toutes les requêtes redirigent le visteur à la page d'inscription / de connexion tant que le visiteur n'est pas identifié.
  • Désactivation Feed. Aucune personne ou service non enregistré ne peut recevoir d'informations sur le contenu du site Web.

Les autres paramètres prédéfinis peuvent rester.

Créer une capacité individuelle

Le plugin d’éditeur de rôles utilisateurs (User Role Editor) est populaire et gratuit. Il permet d’attribuer des rôles sous WordPress. Nous allons créer une nouvelle capacité pour notre projet et vérifier si le visiteur a ou non cette autorisation.

Nous créons ainsi une capacité appelée oooooxooooo et nous l’assignons au rôle "Famille et amis" ainsi qu'au rôle d'administrateur. Si votre site contient des utilisateurs utilisant d'autres rôles (éditeur, ...), vous pouvez également les y attribuer. Dans tous les cas, NE PAS assigner la capacité au rôle "abonné" !

Paramètres supplémentaires des fonctions.php

Le plugin membres n'est malheureusement pas suffisant pour notre projet. En effet, avec ce plugin, vous pouvez uniquement inciter les visiteurs à s’inscrire. Par défaut, un utilisateur connecté a accès à tous les contenus (pages / articles) du site. Mais même si vous définissez les autorisations d'utilisateur sur toutes les pages et tous les articles, le visiteur non autorisé (par défaut, c'est le rôle abonné) obtient, par exemple, les titres des articles, seul le contenu est verrouillé.

Ce n'est pas ce que nous souhaitons ; nous voulons bloquer complètement l'accès à tous ceux qui n'ont pas explicitement l'autorisation de voir les contenus..

Code pour fonctions.php

function my_page_template_redirect(){
if( is_user_logged_in() && ! current_user_can( 'oooooxooooo' ) && ! is_page( 'stop' ) ){
wp_redirect( home_url( '/stop/' ) );
exit();
}

}

add_action( 'template_redirect', 'my_page_template_redirect' );

Pour bloquer complètement le site, les visiteurs non autorisés doivent être redirigés vers une page spécifique. Pour cela, nous ajoutons un code supplémentaire au fichier functions.php du thème.

Voici quelques brèves explications :

  • Chaque thème a une functions.php. Ce fichier central contrôle le comportement d'un thème et relie différents fichiers ensembles.
  • Le code supplémentaire vérifie 3 éléments :
  • Le visiteur est connecté
  • Le visiteur n'a pas la capacité oooooxooooo
  • Le visiteur n’est pas déjà sur la page Stop

Les 3 conditions remplies, le visiteur est renvoyé à une page "Stop".

Code pour fonctions.php Multisite

function my_page_template_redirect(){
global $blog_id;
if( is_user_logged_in() && ! current_user_can_for_blog( $blog_id, 'oooooxooooo') && ! is_page( 'stop' ) ){
wp_redirect( home_url( '/stop/' ) );
exit();
}

}

add_action( 'template_redirect', 'my_page_template_redirect' );

Page d’informations (Stop) pour les utilisateurs rejetés

Les visiteurs qui s'inscrivent sans avoir les autorisations nécessaires ne doivent pas être simplement renvoyés sur une page blanche ou vers un message d'erreur. Il est, effectivement, préférable de les avertir qu’ils n’ont pas les droits pour accéder à cette page Web et les renvoyer vers le propriétaire de la page. Une information supplémentaire peut être indiquée aux utilisateurs de Facebook qui utilisent cette connexion pour la première fois et ne disposent donc pas encore d'autorisation.

Connexion Facebook

Afin de ne pas avoir avoir à inscrire tous vos amis au préalable et de les forcer à mémoriser des nouvelles données d'accàs, nous installons une fonction de connexion à Facebook. Comme vous l'avez probablement déjà vu, nous allons mettre en place un bouton "Connectez-vous avec Facebook" sur la page de connexion du site Web.

Quel que soit le plugin de connexion Facebook utilisé, nous avons besoin d'une application Facebook, à laquelle le plugin peut se connecter si un utilisateur de Facebook souhaite se connecter.

Application Facebook

Pour créer une application Facebook, connectez-vous ici : https://developers.facebook.com. L'explication ne va pas dans trop le détail, mais en suivant la procédure ci-dessous, vous devriez y arriver facilement.

Bien sûr, vous devez avoir des données d'accès Facebook, sinon inscrivez-vous.

  • Créez une nouvelle application
  • -> Créer l'ID de l'application - Nom d'affichage + email de contact
  • Contrôle de sécurité (Captcha)
  • Paramètres : Sélectionnez une catégorie, ajoutez une plateforme -> Site Web -> Entrez l'URL (sans slash à la fin). Enregistrez
  • App Review : publier et confirmer
  • Copiez et collez les codes dans WordPress

Configurer un plugin WordPress Social Login

Nous utilisons maintenant comme plugin WordPress Social Login : ce plugin est gratuit et peut également être utilisé pour Google, Twitter et beaucoup d'autres réseaux.

Pour que la connexion fonctionne comme souhaité, nous allons configurer les points suivants :

  1. Copier et coller les données de l'application Facebook dans le plugin
  2. Les enregistrements et les demandes d’inscription sont autorisées
  3. Les utilisateurs connectés via les réseaux sociaux reçoivent le rôle «Abonné» - c'est le groupe par défaut, mais vous êtes libre de le définir explicitement

En tant qu'admin, pour être informé qu’un nouvel utilisateur Facebook s'est inscrit, effectuez ce paramétrage : Paramètres > Connexion sociale WP > Widget> Paramètres avancés > Notification > "Notifiez uniquement l'administrateur de blog d'un nouvel utilisateur".

Ajout des données Facebook App

Paramètres généraux

Autorisation pour les nouveaux enregistrements

Facultatif : Supprimer la barre d'administration

Si vous souhaitez que les utilisateurs du groupe «Famille & amis» ou les non-administrateurs ne voient pas la barre d'administration, vous pouvez la cacher. Pour cela, un code est ajouté dans les fonctions.php :

function remove_admin_bar() {
if( ! current_user_can('administrator') && ! is_admin() ){
show_admin_bar(false);
}
}
add_action('after_setup_theme', 'remove_admin_bar');

En résumé

Nous avons modifié un site web existant, de sorte que le contenu ne peut être vu qu'après inscription du visiteur - si le rôle correspond.

Le login seul ne suffit pas, le visiteur peut ne pas appartenir au groupe des abonnés (rôle par défaut) et doit avoir une autorisation supplémentaire oooooxooooo. Les visiteurs qui ne l'ont pas sont redirigés vers une page définie au préalable qui les informe du manque de droits nécessaires pour voir les contenus du site.

Ensuite, nous avons mis en place un «connecteur Facebook» : les utilisateurs de Facebook peuvent se connecter sans entrer de mot de passe. Les utilisateurs de Facebook nouvellement inscrits sont en attente de votre autorisation et ne peuvent accéder à quoi que ce soit avant votre validation. Attention : si le visiteur utilise un adblocker, la connexion Facebook peut échouer.

En tant qu'administrateur, vous êtes automatiquement informé des nouveaux enregistrements. Si vous connaissez l'utilisateur de Facebook, vous pourrez lui attribuer le rôle «Famille & Amis».

WordPress : Créer des formulaires de contact avec, en option, l’envoi d’une copie à l’expéditeur

Mailto ou formulaire de contact – telle est la question.

Dois-je proposer sur la page d'accueil de mon site Web un formulaire de contact ou tout simplement une adresse e-mail cliquable pour accéder au programme de messagerie installé localement ? Pour répondre à la question il faut se mettre à la place du visiteur : que préfère t-il ? Quelles expériences ont été faites à ce jour ?

Mailto - Web 1.0

Mailto représente le paramètre de l'attribut href dans la balise d'ancrage adresse mail l’adresse mail avec laquelle le navigateur est chargé d'appeler le client de messagerie par défaut et TO: le champ pré-rempli avec l’adresse spécifiée. Il est également possible de prédéfinir d'autres domaines tels que l’objet ou même le contenu du courrier.

Exemple : adresse mail avec les champs pré-remplis .

Etant donné que les champs blancs href et d'autres caractères spéciaux ne sont pas autorisés, ils doivent être remplacés par des codes hexadécimaux (% 20 = espace, %27 = apostrophe).

Très bien ! Mais attention, cela n’est pas dénué de problèmes :

  • Si aucun programme de messagerie électronique est installé sur l'appareil, rien ne se passe (le navigateur s’ouvrira si, par exemple, l'utilisateur utilise Gmail). Néanmoins, l'adresse étant indiquée, le message peut être envoyé à une date ultérieure.
  • Des robots d'exploration malveillants analysent les sites de fond en comble pour trouver des adresses de courrier électronique et les utiliser ensuite pour envoyer des spams (ou pour utiliser l'adresse comme expéditeur). Cependant, une adresse de type info@ - est quasiment toujours spécifiée et est de toute façon utilisée par les spammeurs.
  • Si vous voulez obtenir certaines informations d’une personne en particulier comme un numéro client ou des paramètres XY qui vous permettent d'identifier à quelle équipe interne le message est adressé, la méthode du mail cliquable ne vous mène malheureusement pas très loin...

Formulaires de contact 1.0

Les formulaires de contact n’existent pas depuis hier. La qualité a été améliorée de manière significative, cela s’explique sûrement du fait qu’il y ai de plus en plus de propriétaires de sites Web, utilisant un CMS (WordPress pour la plupart), et s’appropriant ce genre d'extension.

Revenons aux anciens types de formulaires de contact : beaucoup contenaient des bugs et généralement aucune validation n’était prévue (l’envoi d’un formulaire vide était souvent possible) ; c’est pourquoi nous avions des doutes quant à la bonne livraison des messages. De plus, l'expéditeur ne recevait que rarement une copie de son message.

Créer des formulaires de contact conviviaux avec Gravity Forms

En utilisant WordPress, vous avez accès à de nombreux plugins dédiés aux formulaires, comme par exemple Contact Form 7. Ce dernier est très populaire (plusieurs millions d'installations actives à ce jour) et digne de confiance. Cependant nous allons vous donner un exemple de construction de formulaire de contact avec Gravity Forms qui est un plugin particulièrement ergonomique mais qui nécessite l'achat d'une licence. Je precise à ce stade que l'utilisation de Gravity Forms est gratuite avec les tarifs d’hébergement WordPress managé de SaaS Web.

Que peut-on attendre d'un formulaire de contact moderne ?

Liste non exhaustive des fonctionnalités. Tout d'abord, du côté de l'utilisateur du formulaire :

  • Responsive Layout, le formulaire est adapté à tous les appareils de visualisation
  • Champs clairement identifiés, indiquant aussi s'ils sont obligatoires ou facultatifs
  • Stockage des données déjà saisies pour la validation, validation dynamique possible sans possibilité de soumettre le formulaire sans que les champs obligatoires n’aient été remplis correctement.

Qu'en est-il de l’accessibilité ?

  • Pour les personnes utilisant un clavier au lieu d'une souris, il est pratique de pourvoir naviguer d'un champ à un autre avec la touche TAB
  • Pour améliorer l'expérience d'utilisaton des personnes handicapées qui utilisent des lecteurs d'écran, ajouter des balises HTML spécialisées

Du côté de l'opérateur :

  • Création facile du formulaire
  • Champ avec sélection pré-programmée des fonctions (champ de texte, champ réservé aux adresses e-mail, téléphone, multi-sélection ...) et la validation appropriée du champ
  • Validation obligatoire Oui / Non
  • Logique conditionnelle : visibilité d’un champ spécifique sous condition qu’un autre soit complété
  • Assembler des champs par glisser-déposer
  • Envoi des données de formulaire à un opérateur ou une tierce personne
  • Affichage d’une confirmation de livraison à l’expéditeur - éventuellement, rediriger l'utilisateur vers une autre page
  • L’expéditeur a la possibilité de recevoir une copie des données saisies

Pour les designers et les administrateurs :

  • Les champs du formulaire peuvent être étendues avec des classes CSS pour faciliter la mise en page du formulaire
  • Eventuellement une fonction Honeypot/Captcha

Créer un formulaire de base

Après avoir installé Gravity Forms, vous pouvez créer votre premier formulaire - donnez-lui un nom. Ensuite, déterminez les champs.

  • Étape 1 : Créer une case à cocher si l'utilisateur veut obtenir une copie par e-mail
  • Étape 2 : Créer la notification ainsi que la logique pour envoyer la copie si la case a été cochée

Option d'installation pour obtenir une copie de données

L’étape 1 doit être effectuée dans la page de création du formulaire.

Déplacez, d’un clic de souris, l’élément Cases à cocher de la droite vers l’emplacement souhaité. Par défaut 3 cases sont proposées, vous en supprimez donc 2 et indiquez votre phrase, par exemple "Envoyez-moi une copie des données du formulaire de contact". Vous pouvez cocher la case, ainsi elle sera pré-cochée dans le formulaire.

Pour la deuxième étape, sélectionnez les éléments internes du formulaire sous « Paramètres »> « Notification ».

Ici, nous avons défini les paramètres suivants :

  • Nom : ce champ est obligatoire, mais sans grande importance
  • Envoyer à : « Sélectionner un champ »> « E-mail » de la liste déroulante; si vous avez nommé le champ E-mail de façon différente, sélectionnez dans la liste, bien sûr, le nom que vous lui avez donné. Veuillez noter que le champ e-mail est évidemment un champ obligatoire.
  • De : nom de l’expéditeur: les utilisateurs verront alors le nom de l'expéditeur de l'e-mail
  • Votre e-mail : celui-ci peut être modifié
  • Objet : tout simplement l’objet de l'e-mail
  • Message : insérez ici votre texte. Il est possible d'insérer des champs préalablement remplis. Pour ce faire, cliquez sur l'icône à droite de l'éditeur visuel. Bien sûr, vous pouvez également ajouter un message d'accueil ou tout autre texte.
  • Logique conditionnelle : cocher la case pour activer la logique. Ensuite, sélectionnez le champ qui doit être rempli comme condition.

Gravity Forms, c’est si simple !

En fait, on peut aussi éviter du travail, ne pas demander à l'utilisateur du formulaire s'il souhaite recevoir une copie, mais tout simplement de le faire... mais je pense qu'un utilisateur, surtout s'il a fait de mauvaises expériences dans le passé, ne va pas s'attendre à recevoir un double et se sentira donc peut-être gêné d'utiliser le formulaire.

Pour en revenir à la question du début de l'article concernant le choix entre le formulaire de contact ou l’adresse email, pourquoi ne pas proposer les deux et laisser le choix au visiteur ?

OpenProject, mode d’emploi suite et fin

3. Exécution

Pour l’exécution de vos projets, vous bénéficiez là encore de différents outils. Maîtrisez l’ensemble de vos projets avec un tableau de bord détaillé (Issue tracking), performant et personnalisable. Le flux d’activité (Activity stream) vous permettra aussi de savoir qui a travaillé sur quoi, quand et quelles actions ont été réalisées. Il vous sera également possible d’organiser des réunions depuis l’outil (Meetings). Enfin, vous utiliserez le glisser-déposer pour modifier des tâches, en rajouter ect…

Le tableau de bord pour une vue d’ensemble

Grâce au tableau de bord (issue tracking), vous pourrez gérer tous les livrables et les activités de vos projets avec des fonctionnalités de collaboration puissantes.

Ayez une vue d’ensemble de toutes vos actions - tâches, risques, fonctionnalités, bugs et bien plus encore - avec la possibilité de définir des flux de travail et des champs personnalisés pour adapter OpenProject à vos besoins. Conservez toutes les informations en un seul endroit.

Gestion du flux d’activité (activity streams)

Obtenez des rapports d'état instantanés et restez informé en temps réel de toutes les activités de vos projets.

Organisez des réunions (Meetings)

Utilisez la fonction Meetings pour gérer les agendas et compte-rendu et informer les participants du projet des derniers développements.

Vous avez la possibilité d’y intégrer des tâches et d’envoyer des notifications par email aux participants.

Méthode agile : SCRUM

Scrum (boite à outils) est une méthode agile dédiée à la « gestion de projet » qui a pour objectif d’améliorer la productivité de son équipe. Scrum tient son origine du terme sportif de rugby signifiant: mêlée ; car tous les acteurs doivent restés soudés dans l’accomplissement de leur tâche pour atteindre l’objectif final.

Scrum est idéal pour développer un schéma d’organisation de développement de produits complexes.

Grâce à cette méthode, utilisez le tableau de tâches pour organiser les livrables en tâches individuelles et mettre à jour leur statut par glisser-déposer.

4. Performance & contrôle

Créez des rapports personnalisés et managez votre budget

Par projet, vérifiez le temps passé à chaque action et les coûts alloués et créez des rapports personnalisés. Ces rapports vont vous permettre de suivre le temps et les coûts consacrés à un projet pour un aperçu précis et actuel.

Créez et managez vos budgets

Planifiez le coût à chaque phase du projet. Cet outil vous permettra d’avoir, en un coup d’oeil, un apercu de l’état budgétaire de votre projet. Phase par phase. Action par action.

5. Une communauté active et un accompagnement performant par SaaS Web.

OpenProject dispose d’une large communauté très active. Vous êtes libre d’accéder depuis le Forum à des discussions traitant de l’ensemble des fonctionnalités du logiciel.

Témoignage client :

« En tant que principal fournisseur Suisse de solutions de pompage, turbines et systèmes, nous nous félicitons de l’utilisation du logiciel open source sans avoir à gérer sa maintenance. Avec Open Project managé par SaaS Web, nous sommes toujours à jour et en mesure de planifier et de réaliser tous nos projets dans les meilleures conditions. » Christian Vetterli, Responsable de la technologie et de la logistique, Vice-président exécutif de la société Häny.

SaaS Web assure l’hébergement et la gestion de vos applications : updates, upgrades, services de sécurité 24/7 (patchs de sécurité, gestion des malwares, correctifs, sauvegardes de données). Confiez-nous l’infogérance de vos projets et concentrez-vous sur l’essentiel : votre métier !

Nous terminons cet article avec une dernière nouveauté : la possibilité d’intégrer le logo de votre entreprise vs le logo OpenProject. Plus personnalisable, la version 7 d’OpenProject permet aux utilisateurs de définir leurs propres schémas de couleurs pour créer leur propre identité d'entreprise dans OpenProject.

OpenProject, mode d’emploi – première partie

A l’occasion du lancement de la nouvelle version d’OpenProject (version 7), nous avons choisi de mettre cette application à l’honneur en lui consacrant un article dans notre Blog !

Nous allons vous présenter les 6 briques majeures qui font OpenProject managé. En ajoutant le terme « managé » à OpenProject, j’ajoute la sérénité et la tranquillité d’esprit : ne vous souciez pas de sa maintenance ; SaaS Web s’en occupe.

Tout d’abord, nous mettrons l’accent sur les 4 briques indispensables à la bonne utilisation du logiciel en détaillant les principales fonctionnalités puis nous nous pencherons sur 2 briques « d’accompagnement » plus qu’utiles pour une bonne prise en main de l’outil et surtout assurer une mise à jour en continue. En fil rouge, nous vous présenterons les nouveautés de la version 7.

Destiné essentiellement aux PME et startups, OpenProject est une application open source de gestion de projet. CRM, ventes, planification, suivi, collaboration, facturation, paiement…cet outil vous permet de ne plus rien laisser au hasard.

CONCEPTION DÉFINITION&PLANNING EXECUTION CONTRÔLE

Nous allons voir en détails les outils disponibles à chaque étape de gestion de projet.

1. La conception de votre projet.

Un projet démarre souvent autour d’une idée, d’un brainstorming ou alors en réaction à un concurrent ou au tendance du marché.

Une fois les idées collectées et les premières guidelines définies, créez votre projet et éventuellement des sous-projets puis venez y intégrer autant de tâches que nécessaire. Appelées Work Package, ces tâches permettent de définir clairement toutes les actions à réaliser pour développer le projet.

Comprendre en détail ce qu’est un Work Package et les éléments qui le composent est indispensable à l’utilisation d’OpenProject : une fois assimilé, vous aurez déjà réalisé plus de la moitié du chemin.

Work package : Sous-ensemble d’un projet qui peut être affecté à une équipe ou à une personne spécifique pour l’exécution d’une action : tâches, bugs, repère et plus encore. Un Work Package a un type, un identifiant et un sujet.

Au niveau de la gestion d’un projet, d’autres attributs peuvent être ajoutés, tels que le responsable de la réalisation du travail, le nom de la version à laquelle un paquet de travail est affecté, le nombre de tâches affectées pour évaluer la taille du projet ect…

Nouveau : Il peut être difficile d’appréhender toutes les informations contenues dans un Work Package sur un petit écran, aussi la version 7 offre la possibilité de passer en mode Zen. En cliquant sur l’icône du mode Zen, masquez la navigation de côté et d’en-tête et affichez uniquement les informations du Work Package. Le mode Zen active également le mode plein écran du navigateur.

Prenons un exemple : votre objectif est de créer un site Web pour un client et d’assurer tout le suivi de la conception jusqu’à la facturation.

La 1ère action pourrait être : créer un site Web dont une des étapes pourrait être de créer la navigation du site Web.

A chaque action, vous devez définir s’il s’agit :

  • d’une tâche (Task) – action concrète à réaliser par une ou plusieurs personnes pour une date définie. Par exemple : créer la navigation du site Web
  • d’un bug – là aussi il s’agit d’une action bien précise à mener dans un temps imparti. Par exemple : corriger le lien de la page www.

L’ensemble des tâches et des bugs sont indiqués dans la timeline (chronologie ou ligne du temps) du projet sous forme de phase ou de repère.

  • Phase – Work Packages avec différentes dates de début et de fin.

Par exemple : créer le concept du site Web.

  • Jalon ou repère (Milestone) – Work Packages avec des dates de début et de fin identiques.

Par exemple : Tester les fonctions du site Web.

Un statut défini la progression de chaque action : en cours, programmé, terminé…

Nouveau : Une dernière nouveauté concernant les Work Packages : la possibilité de filtrer ces derniers par date (par exemple, Date de début, Date d’échéance, Créé le, Mise à jour) est maintenant incluse dans l’option de filtrage en fonction d’une date fixe.

2. La définition & le planning du projet

Plusieurs outils sont à votre disposition pour suivre et gérer votre projet : la timeline (ligne du temps), le calendrier et la roadmap (feuille de route). Pour chacun de ces outils, vous êtes libre de modifier les éléments que vous souhaitez y voir figurer.

La timeline de votre projet vous permet d’avoir une vision globale de votre projet. D’un coup d’œil, identifiez quelle équipe ou quelle personne délivrera tel ou tel Work Package. Vous pouvez rapidement repérer les retards ou les manquements. Il vous est tout à fait possible de créer et de suivre plusieurs projets simultanément dans une seule ligne du temps.

Nouveau : La timeline fait partie des éléments enrichis dans la nouvelle mouture OpenProject. Celle-ci est encore plus interactive et conviviale. Alors que la version précédente nécessitait plusieurs étapes pour chaque mise à jour, la nouvelle timeline permet une création et une mise à jour rapide des éléments directement dans celle-ci par glisser-déposer. Aussi, il est désormais possible de mettre en relation 2 Work Packages différents et de voir visuellement, dans la timeline, ces relations.

L’ensemble des phases et des actions à mener est automatiquement indiqué dans un module Calendar qui permet d’afficher et d’utiliser un calendrier dans un projet.

Visualisez facilement l’état d’avancement avec la roadmap. La page d’aperçu de la Roadmap affiche les versions classées par ordre alphabétique et les Work Packages qui leur sont assignés.

Obtenez un aperçu des étapes suivantes, des versions, ect… Vérifiez le statut des livrables et le temps alloué (time tracking) pour différentes actions.

Le time tracking est également un module. Il permet aux utilisateurs de consigner le temps passé sur chaque Work Package. Une fois que le module de suivi du temps est activé, le temps passé sur chaque action peut être enregistré via le menu d’action d’un Work Package.

Vous retrouverez dans notre prochain article les étapes finales de la gestion du projet : son exécution et le contrôle de celui-ci. En prime, nous nous pencherons sur l’accompagnement assuré par SaaS Web.

A bientôt !

PS : nous remercions l’équipe OpenProject qui nous a autorisé à utiliser les captures d’écrans utilisées dans cet article.

[Update] Steve : maintenance avec comparaison d’images – Gestion WordPress pour professionnels

Action : mises à jour WordPress

Les mises à jour de base WordPress fonctionnent généralement sans aucun problème. Cependant lors des mises à jour de plugins ou de thèmes cela peut se passer differemment. Les causes de certaines difficultés de mises à jour peuvent être très différentes : bugs dans le plugin lui-même, problème de compatibilité avec d’autres plugins … l’impact potentiel des erreurs est également très différent, dans certains cas, c’est le site dans son intégralité, qui ne s’affiche plus ou alors des messages d’erreur PHP peuvent apparaître au milieu de la page. La plupart du temps, il ne s’agit que de petits désagréments, mais qui restent néanmoins indésirables.

 

Comparaison des captures d’écran après une mise à jour

Avec le système de comparaison « avant et après » sous forme de captures d’écran automatiques du site, même de petites erreurs peuvent être détectées. Le système recherche automatiquement tout changement et indique le nombre de différences observées (en%).

Les erreurs survenues sont conservées dans l’historique des mises à jour de Steve avec les captures d’écran correspondantes. Cela permet, le cas échéant, l’importation de sauvegardes appropriées – par défaut, à chaque processus de mises à jour, une sauvegarde est créée pour le site.

Le Steve de demain : sauvegarde automatique de restauration, marquage (tagging) automatique de plugin et bien plus…

Prochainement, il est prévu d’étendre la fonctionnalité SLA pour nos clients WordPress :

  • Les clients pourront recevoir un e-mail avec un lien vers la comparaison des captures d’écran afin de vérifier que tout est en ordre pour la mise à jour.
  • Les clients pourront spécifier que tout est en ordre, ou alors que des erreurs sont apparues ; les messages seront directement transmis à Steve afin de restaurer la version précédente. Steve pourra tagger les plugins comme « cassé » le cas échéant.
  • Le processus de staging (copie du site et mises à jour effectuées sur la copie) peut également être transposé : après avoir été validé par le client, la mise à jour est effectuée sur l’instance WordPress en live.

Steve : le nouvel outil de management WordPress de SaaS Web.

Steve : le nouvel outil de management WordPress de SaaS Web.

Après plusieurs mois de développement, Steve est enfin lancé en production. Steve, c’est la perfection-même et vous allez comprendre pourquoi en lisant cet article. Steve, c’est aussi un prénom. Mais pourquoi avoir choisi ce prénom pour ce nouvel outil ? En hommage à Steve Jobs mais pas seulement. Siri, Alexa, Cortana…cela vous dit quelque chose ? Il s’agit des noms donnés à certains bots (logiciels ou programmes informatiques) intelligents. SaaS Web a voulu rétablir l’égalité homme-femme et a donc baptisé son bot, Steve. Profitons de cet article pour aussi remercier Daniel Jagszent, associé de SaaS Web, qui a longuement travaillé pour développer ce projet.

Steve remplace InfiniteWP.

InfiniteWP (IWP) est une application Web PHP/MySQL populaire qui permet la gestion de nombreux sites Web WordPress. Cette application est gratuite mais pour un usage professionnel, il est indispensable d’utiliser ses add-ons payants. IWP offre de nombreuses fonctionnalités au travers de ses extensions. De nouvelles fonctions sont en permanence développées, malgré cela, l’application n’a jamais donné entière satisfaction.

D’une part, les fonctionnalités nécessaires et donc très importantes pour la gestion de site Web professionnels (comme le SLA pour la gestion des mises à jour ou les sauvegardes automatiques avant les mises à jour) ne sont pas disponibles.

D’autre part, la qualité intrinsèque du logiciel n’est pas satisfaisante : nombreux bugs, fonctionnalités inachevées…

Steve gère WordPress de façon professionnelle.

Avec cette nouvelle application (écrite en Ruby on Rails), la gestion des sites Web WordPress est parfaitement adaptée aux besoins de SaaS Web.

Zoom sur les principales features :

  • Détection automatique des instances WordPress sur les serveurs.
  • Installation automatique de plugin-MU (Must Use) SaaS Web pour gérer la communication entre WordPress et Steve.
  • Sauvegardes automatiques optionnelles à chaque mise à jour
  • Sauvegardes quotidiennes (de nuit) de toutes les instances WordPress. (Sauvegarde de fichiers incrémentielle)
  • Restauration des sauvegardes en 1 clic
  • Intégration SLA individuelle : par exemple, pour les sites VIP les mises à jour ne sont possibles qu’en dehors des heures d’ouverture (à l’exception des mises à jour de sécurité)
  • Audit de vérification : Login de toutes les actions utilisateurs sur WordPress
  • Prise en charge pour les sites WordPress multi-sites.

Steve, la facilité d’utilisation

Steve est l’employé modèle qui travaille beaucoup mais il est aussi un logiciel ergonomique qui permet, au quotidien, de travailler avec WordPress de manière confortable et efficace.

Voici quelques exemples :

  • Menu simple sans imbrications compliquées
  • Champ de recherche pour les sites Web muni d’un système d’auto-complétion
  • Raccourcis pour chaque action directement dans la liste des sites
  • Communication entre le navigateur et le serveur via WebSocket pour un rafraichissement des résultats sans recharger la page.

Steve : le partenaire de demain

SaaS Web a déjà planifié la prise de capture d’écran des pages d’accueil (et d’autres pages) de facon automatique avant et après une mise à jour pour rendre des comparaisons possibles et agir en cas de changements non souhaités.

Grace à ces captures d’écran, la restauration d’un backup est plus rapide car l’on possède une image de ce que l’on doit restaurer.

Notez aussi que la création d’un clone d’un site live avant une mise à jour – actuellement ce processus est possible mais manuel – si le rendu est correct, la mise à jour peut être lancée en live.

SaaS Web continue de travailler sur bien d’autres fonctionnalités … soyez patients.

Pourquoi SaaS Web propose l’application Prestashop pour la création d’une boutique en ligne ?

Le 15 juin prochain aura lieu le Prestashop Day à la Cité de la mode et du design de Paris. Cet évènement, consacré à la solution de création de boutique en ligne, donne à SaaS Web l’occasion de revenir sur son choix de proposer à ses clients l’utilisation de l’application.

Le choix d’une place affirmée et d’une communauté solide et française.

Avec plus de 250 000 boutiques en ligne à travers le monde, Prestashop est un leader de la création de e-shop. Prestashop n’est pas qu’une entreprise, c’est aussi une communauté d’envergure parmi les plus actives composée de designers, de développeurs, de e-marchands…qui échangent et font évoluer le logiciel en permanence. Toujours à la recherche d’innovation et de qualité, SaaS Web veut assurer à ses clients le meilleur : installation de la dernière version de Prestashop, mises à jour régulières. SaaS Web vous fait toujours bénéficier des dernières fonctionnalités.

Le choix de l’open-source et de la liberté.

L’open-source est un pré-requis pour entrer dans l’escarcelle des produits managés par SaaS Web. L’open-source est un gage de personnalisation optimale, de maitrise des coûts et de liberté : la boutique en ligne et ses données vous appartiennent. SaaS Web s’engage à vous satisfaire par la qualité de ses services, non par engagement contractuel.

Le choix de la richesse et de la flexibilité.

Prestashop offre un large éventail de designs (templates) que l’on peut activer directement via l’interface de gestion. De nombreux plugins et modules peuvent être installés : solutions de paiement, de logistique, de langues, de devises, de taxes, CRM… mais aussi des fonctionnalités telles que les ventes privées, les ventes flash ou encore l’envoi de SMS…

 

 

Avec Prestashop managé par SaaS Web vous avez toutes les cartes en main pour réussir votre business sur Internet. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les signes qui montrent que vous avez besoin d’un outil de collaboration en ligne.

Vous êtes chef de projet mais vous passez le plus clair de votre temps à réceptionner des fichiers, les updater et les renvoyer (avec un lien FTP).

Voici 2 scénarios dans lesquels vous vous retrouverez surement :

Vous n’êtes pas un dinosaure et vous avez abandonné la clé USB pour partager vos fichiers, c’est bien. Par contre, vous utilisez encore votre boîte email pour distribuer les documents… Vous vous posez constamment ces questions : qui a créé ce fichier ? Quand ? Est ce la bonne version ? Est ce que je peux envoyer une pièce jointe de 50Mo ? Si je croise les doigts, mon email passera-t-il ? La boîte email du destinataire va-t-elle exploser ?

 

Ou bien, vous n’êtes plus un dinosaure et vous avez également abandonné l’utilisation de votre boite email pour partager vos fichiers. C’est très bien. Vous avez opté pour un serveur FTP. C’est bien pensé mais…

Vous avez maintenant besoin de données d’accès, et aussi de gérer la distribution de ces données d’accès à chaque personne intégrée au projet (de plus, chaque utilisateur a besoin d’un client FTP pour accéder aux données). Vos fichiers sont dédoublés donc vous devez vérifiez que vous partagez bien la dernière version. Enfin, vous devez prévenir tout le monde que la dernière version est disponible sur le serveur FTP. Puis, il vous faut redonner les données d’accès à ceux qui ne les ont pas conservées etc.…bref, une belle ritournelle.

 

Simplifiez-vous la tâche et redevenez chef de projet. Avec Nextcloud managé par SaaS Web, vous avez la possibilité de travailler directement dans l’espace stocké (pas de doublons) en utilisant l’application (gratuite) qui synchronise les documents automatiquement et en toute transparence avec l’espace de stockage en ligne.

Les utilisateurs sont automatiquement notifiés lorsqu’un nouveau fichier est mis à disposition (ou un fichier actualisé – Nextcloud permet de versionner les fichiers). De plus, votre espace de stockage vous appartient : la confidentialité des données est garantie. Si vous le souhaitez, vous pouvez crypter les données sur le serveur ; l’accès via le navigateur ou l’application installée en local est chiffrée (SSL).

Vous pouvez aussi utiliser Nextcloud en mobilité depuis votre téléphone mobile, chose pratique lorsque que vous êtes en déplacement sur le terrain et qu’il faut consulter des informations sur place.

 

Lors d’une réunion de projet, vous passez plus de temps à remettre tout le monde à la page qu’à avancer sur l’évolution dudit projet.

Lors d’une réunion d’avancement, il y a fort à parier que l’un des collaborateurs découvre toujours une information pourtant capitale. Un autre n’aura pas été informé que l’équipe comptait sur lui pour, justement, ne pas arriver les mains dans les poches. Un autre n’est tout simplement pas là et la moitié d’entre eux n’ont pas reçu les derniers documents mis à jour… et cela malgré l’implication d’une personne pour noter toutes les tâches, les attribuer, les partager etc.…

Cette situation fait partie des classiques au sein des entreprises peu ou pas équipées en outil de collaboration et qui ont grandi ou dont les projets se sont multipliés ou complexifiés. A partir d’un certain nombre de collaborateurs, travailler sans outil devient impossible.

 

 

Avec OpenProject managé par SaaS Web, cette gestion est plus simple et surtout très efficace.

Grâce aux « Work packages », vous pouvez suivre les activités de chaque projet, voir les comptes rendus, les statuts, les priorités, les dates d’échéance et les responsables etc.…

Planifiez une réunion facilement et joignez-y l’ordre du jour sous forme de lien.

Contrôlez, d’un clic et en toute transparence, vos projets en configurant les rapports de projets : temps passé, budget, évaluations.

En plus, OpenProject est compatible avec ITIL, le référentiel des bonnes pratiques du management du système d’information.

 

Pour vous, gérer un projet signifie : 150 emails dont 20% non lus, une boîte email pleine à craquer, une même réponse donnée 7 fois et un grand mal de tête.

Quand plusieurs personnes s’envoient des emails sur un projet, cela génère vite 75 emails sur 3 jours ; vous devenez alors un personnage à mi-chemin entre le détective privé et le marathonien. Détective car vous devez partir à la recherche de l’information nécessaire à la compréhension du dernier email reçu : Information qui se cache parmi les 5 emails encore non lus qui ont été envoyés pendant votre réunion à l’extérieur de l’entreprise. Marathonien car c’est un travail de longue haleine qu’il faut répéter chaque jour, pour chaque projet.

Ce mode de travail vous fait perdre du temps et beaucoup d’énergie.

Avec Mattermost managé par SaaS Web, profitez d’une plateforme communautaire moderne et performante.

Mattermost vous permet d’échanger entre plusieurs utilisateurs tout en évitant de nombreux emails. Vous pouvez choisir de communiquer de façon informelle ou sur un projet en mode public ou privé avec un ou plusieurs utilisateurs.

Idéale pour une organisation interne, vous pouvez utiliser l’application, en mobilité, directement depuis votre Smartphone. Enfin, aucune conversation ne se perd grâce à un historique consultable.

Cerise sur le gâteau, la gestion de l’application par SaaS Web qui vous assure un espace dédié (non partagé) et une sécurité à 100%.

Retrouvez votre sérénité et concentrez-vous votre cœur de métier grâce à ces outils collaboratifs en ligne et au Savoir-Faire SaaS Web.

Profitez d’un management géré par SaaS Web pour vous garantir une prise en charge de l’administration système, des mises à jour manuelles en continu, une surveillance proactive de la disponibilité et de la performance, une configuration sur-mesure et le Top de la sécurité.

 

 

Pour ses 50 ans, le géant du blanc et du brun s’offre un MediaWiki managé par SaaS Web.

Le terme de géant pour qualifier BSH, le groupe rassemblant Siemens, Bosch, Neff, Gaggenau et bien d’autres, est plus qu’approprié. BSH est le n°2 mondial avec 41 sites de production tout autour de la Terre et plus de 13 milliards de chiffre d’affaires en 2016. Il y a fort à parier que vous utilisez au moins une dizaine de leurs produits chez vous, au quotidien.

BSH, à la recherche d’un outil de collaboration performant.

Avec plus de 58000 salariés, 14 marques et des centaines de produits, BSH a besoin d’une organisation au cordeau pour faciliter les échanges d’information, organiser et structurer toute sa documentation à la fois interne et externe le tout à très grande échelle. BSH souhaitait retracer son histoire pour ses 50 années d’existence, la réponse a été l’utilisation d’un outil de travail collaboratif : Mediawiki – une véritable banque de données du savoir open-source.

Un cadeau d’anniversaire performant et professionnel

50 ans de travail, de création de marques, de lancement produits, d’innovation et d’accompagnement client. BSH tient à faire connaître et partager son histoire.

Pour retracer l’évolution de cette entreprise, Mediawiki est un outil idéal. En effet, il permet de structurer un contenu et de présenter les données historiques à la manière de Wikipedia. Ainsi, BSH a pu retracer chronologiquement son histoire et son évolution depuis sa création en 1967. Ce contenu est ouvert et accessible à tous.

La gestion par SaaS Web pour encore plus de sérénité.

Prise en charge de l’administration de MediaWiki, mises à jour en continu, surveillance pro-active de la disponibilité et de la performance, configuration personnalisée, il existe une multitude d’avantages à choisir un Mediawiki managé, BSH l’a bien compris et SaaS web en est ravi.

Quand l’univers du luxe s’invite chez SaaS Web, le choc des cultures n’a pas lieu.

D’un côté, un titre de presse de renom spécialiste des tendances dans le monde du luxe : Luxsure. De l’autre, des experts passionnés du Web, de WordPress et de dev. : SaaS Web.

Ces 2 univers bien distincts se sont pourtant parfaitement compris quant aux besoins et contraintes de la gestion du site luxsure.fr.

Créé en 2008, Luxsure est un groupe de presse international dédié au luxe. Le blog Luxsure.fr retrace, décrypte et scrute toutes les tendances sur différents thèmes : art de vivre, culture, mode, horlogerie, joaillerie, voyages… Luxsure, c’est plus de 10 000 articles publiés et jusqu’ à 65000 visiteurs uniques par mois, près de 12 000 followers sur Twitter, plus de 13500 fans sur Facebook. Sur le fond, Luxsure se consacre au beau et à l’exigence. Sur la forme, également. Le site, est intransigeant en terme de ressources et de performance.

« Nous sommes l’un des acteurs média online les plus actifs de la presse luxe. A ce titre, nous avons besoin d’être sûr de la performance et de la disponibilité de notre site. Flexible, expert et toujours joignable, SaaS Web nous a semblé être le partenaire idéal. » Pascal Iakovou, créateur groupe de presse Luxsure et rédacteur en chef.

WordPress est parfaitement approprié pour ce type d’architecture et de besoins. SaaS Web a su rassurer quant à sa capacité à manager le site : updates, upgrades, services de sécurité 24/7 (patchs de sécurité, gestion des malwares, correctifs, sauvegardes de données).

« Nous sommes toujours ravis qu’un site d’envergure fasse appel à nos services et conseils. Par nos clients, nous découvrons des secteurs d’activités, des métiers riches et vivants et nous trouvons notre récompense dans le fait d’être un maillon de la chaine de leur réussite. » Matthias Wulkow

SaaS Web sponsorise le Hackathon MediaWiki.

Après une édition à Lyon en 2015 et à Jérusalem l’année passée, c’est à la ville de Vienne (Autriche) d’accueillir les 19, 20 et 21 Mai prochains le Hackathon dédié à l’application MediaWiki. Des développeurs du monde entier vont se retrouver et s’affronter avec le même objectif : optimiser, enrichir et développer le logiciel MediaWiki.

Cette édition met à l’honneur les Femmes et offre la prises en charge par des assistantes maternelles des enfants des participantes pour la durée du Hackathon.

Déjà convaincu de l’application, SaaS Web n’a alors pas hésité à sponsoriser l’évènement et soutenir ce hackathon. Par ailleurs, SaaS Web est partenaire de BlueSpice MediaWiki, une extension Pro de MediaWiki; dont les développeurs participeront au hackathon en tant que speaker. (voir le programme).

Nous leur souhaitons bonne chance et beaucoup de fun !

Témoignage client Art Crash : rien de sert de courir, il faut partir à point.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point.“ Jean de la Fontaine

La vie en agence est riche et parfois stressante. Passé l’euphorie, il arrive que des projets gagnés fassent émerger plusieurs challenges : comment répartir la charge de travail, quelle capacité a-t-on en interne ? De plus, des prises de décisions tardives des annonceurs peuvent faire déraper les plannings, le travail en flux tendu peut entrainer un phénomène de congestion en particulier en période de rush.

Art Crash tient pourtant le cap depuis plus de 30 ans.

Spécialisée B2B, agile et experte, Art Crash met en œuvre des réponses concrètes qui permettent d’optimiser le business de ses clients et de créer de la valeur. Construction et développement de marque, d’image de marque, de stratégies Web, de marketing ou relations presse, Art Crash n’a pas de limite pour satisfaire ses clients. Depuis plusieurs années, le Web a pris une place considérable en termes de volume et de complexité dans les projets portés par l’agence. Partant de ce postulat, Art Crash a cherché un partenaire fiable pour la seconder et l’accompagner.

Les relations professionnelles se construisent dans le temps et au fil des projets et des succès remportés. Art Crash et SaaS Web sont un bel exemple de relations qui fonctionnent.

Revenons sur ce partenariat.

L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs.“ John Fitzgerald Kennedy

A l’origine, Art Crash avait fait appel à SaaS Web pour la conception d’un site Web pour l’un de leurs clients. Le cahier des charges imposait l’utilisation du CMS TYPO3 et le fournisseur devait également assurer l’hébergement de ce site. SaaS Web a livré le site dans les temps et en conformité. Cette bonne relation a débouché sur un autre projet.

Cette fois-ci, l’objectif était la refonte intégrale d’un site. L’agence Art Crash s’est retrouvée confrontée à 2 problèmes : l’un technique, l’autre humain.

En effet, la technologie d’origine utilisée était le CMS open source Joomla. Ce CMS rendait la programmation difficile et chère à réaliser. En effet, les logiciels open source s’appuient à 100% sur leurs communautés pour assurer les mises à jour, nouvelles fonctionnalités…leurs vies et leurs développements en dépendent totalement. Plus la communauté est grande, plus les idées foisonnent et plus le CMS est optimal, simple et rentable à l’utilisation.

« Nous ne nous étions pas réellement rendu compte de la perte de temps et d’argent qu’impliquait l’utilisation d’un CMS obsolète. SaaS Web nous a permis de le réaliser et d’agir en conséquence. » Art Crash

De plus, avec des ressources de développement en interne limitées, sans collaborateur dédié, difficile d’assumer la lourde charge technique qu’implique la conception et la gestion et l’hébergement de site Web professionnel.

SaaS Web a alors proposé l’utilisation d’un CMS open source en meilleure adéquation avec leurs besoins : WordPress. La communauté WordPress n’est plus à présenter. Le CMS est dernier-cri et riche en fonctionnalités (essentiellement grâce à l’infinie quantité de plugins). Cela le rend plus rapide, moins cher à développer et, cela compte énormément, plus simple à manager pour le client final.

Le test s’est révélé concluant. L’agence et le client final sont satisfaits.

Par ailleurs, l’hébergement assuré par SaaS Web intègre également le suivi qualité, les updates, les sauvegardes… autant de leviers primordiaux pour le bon fonctionnement du site. Chronophage et parfois complexe, ce suivi est néanmoins indispensable pour répondre aux exigences du Web actuelles et assurer la meilleure expérience au client final.

« En déléguant l’expertise et le suivi technique à un professionnel, nous gagnons en temps et en qualité sur notre cœur de métier et notre valeur ajoutée. Avec SaaS Web nous sommes sur un mode gagnant-gagnant. » Art Crash

Depuis, 5 autres sites WordPress et WooCommerce ont été développés et hébergés pour ArtCrash dont leur propre nouveau site Web ce qui représente une véritable marque de confiance !

SaaS Web est devenu un partenaire fiable.

Pour moi, il est primordial de bien cerner les attentes des clients pour lancer leurs projets sur des bases solides et de les accompagner à chaque étape. Tous les jours. Ensemble.“ Matthias Wulkow

Parce que proposer le bon service ne suffit plus, SaaS Web mise aussi sur l’accompagnement. Les conseils d’amélioration de SaaS Web concernent toujours plusieurs leviers.

Il peut s’agir de conseils concernant le contenu même d’un site Web car une modification pouvant apparaitre comme insignifiante peut faire gagner des heures de travail en développement ! Autant d’argent économisé.

SaaS Web intervient aussi en amont d’une présentation client ou avant l’envoi d’une recommandation en réponse à un appel d’offre. Cette démarche permet à Art Crash d’affiner son travail et d’évaluer au mieux l’enveloppe budgétaire. En réussissant à mieux s’aligner sur la concurrence, l’agence remporte davantage de compétition. Un succès pour elle mais également pour SaaS Web !

Comme la morale de la fable de Jean de La Fontaine, rien ne sert de courir : il est important de prendre un temps d’écoute pour analyser le client et ses demandes : Un projet qui démarre sur des bases solides va se construire dans les meilleures conditions. Art Crash et SaaS Web ont su prendre le temps et avancer ensemble et ils sont aujourd’hui fiers de ce partenariat.

Convivialité, vins, plaisir, WordPress et oenologie…

Il y en a pour qui faire un parallèle entre WordPress et les vins est une évidence.

C’est le cas de Matthias et François, on vous explique pourquoi.

Matthias, passionné par son métier, par l’internet en général et WordPress en particulier co-gère un site dédié aux vins du monde entier : vinsdumonde.blog. Responsable de la partie technique du site, le blog a été développé sur WordPress, l’outil blog par définition. WordPress permet en effet de réaliser rapidement et sans trop d’efforts un blog riche en fonctionnalités (il existe une multitude d’extensions, souvent gratuites, qui permettent de rajouter de la fonctionnalité en quelques clics et avec un peu de programmation si nécessaire).

„Avec vinsdumonde.blog je réunis deux passions : le développement Web sur WordPress et le partage et la découverte de nouveaux vins.“ Matthias

A l’origine, le site a été imaginé par un « alcoolyte »,François, qui souhaitait partager sa passion et délivrer de l’information sur la vigne, le vin et l’oenologie.

Féru d’oenologie et ayant acquis des connaissances étendues sur le sujet, François (originaire de Cognac – cela explique certaines choses) est chargé du contenu du blog : accords mets-vins, vins européens, vins du nouveau monde, technologie ect… toute une gamme d’articles pour satisfaire la curiosité des amateurs.

De l’Afrique du Sud à la Nouvelle Zélande en passant par la Chine et les Etat-Unis, ce blog retrace l’histoire de certains crus et techniques vinicoles.

Vinsdumonde.blog est un blog pragmatique, réalisé à partir d’un thème WordPress „fait-maison“ pour rester simple et efficace, à l’image d’une bonne bouteille sans prétention.

 

Coli surprise, coffret mensuel…la box débarque ! Zoom sur l’e-commerce par abonnement.

Vous avez sûrement déjà entendu parlé de box. Il en existe de toutes sortes et pour tous les goûts. C’est le petit cadeau – généralement mensuel – que vous pouvez offrir via un abonnement Internet trimestriel, semestriel ou annuel. Véritable phénomène en plein essor, il s’agit d’une branche à part entière de l’e-commerce – l’e-commerce par abonnement.

Nous nous intéressons aujourd’hui à une box dédiée au textile et à tous les adeptes ou adeptes en devenir du crochet, des passepoils et autres plis piqués – les adeptes de la couture, du travail manuel et de la créativité.

Avec textilBox.fr, vivez l’expérience de la couture créative !

Comme toutes entreprises présentent uniquement sur Internet, la conception du site Web est une tâche ardue mais néanmoins primordiale. Accompagnée par SaaS Web, sa créatrice, Violeta Vazquez Lumbreras, a choisi de concevoir un site Web didactique pour expliquer son concept et présenter les différentes box disponibles.

„Il est important pour moi d’offrir un service de grande qualité à mes clients, aussi je conçois chaque box avec le plus grand soin. Quant à la conception et à la maintenance de mon site Web, j’ai fait le choix d’un hébergement managé par SaaS Web afin de me libérer des contraintes techniques pour favoriser ma créativité et ne me concentrer que sur mes clients.“ Violeta.

 

Afin d’émerger dans ce panorama concurrentiel, le site Web a été déployé en allemand et en espagnol avec des noms de domaine en .de et .es.

Agrémenté d’un Blog, le site Web offre un large choix d’idées et permet aux utilisateurs d’échanger autour de leurs créations.

Plateforme communautaire et collaborative : Slack, l’a créée. Mattermost, l’a sublimée.

La communication est centrale dans de nombreux métiers, Slack l’a bien compris et propose ce que l’on fait de mieux en terme de plateforme collaborative : conversez par message à 2 ou en équipe, échangez des messages et des fichiers d’un simple drap&drop. Slack permet de réduire considérablement l’envoi d’e-mails et favorise productivité et efficacité.

Avec Mattermost, vous bénéficiez de ces mêmes fonctionnalités avec plusieurs cerises sur le gâteau :

  • Mattermost est open source. On ne peut pas faire plus transparent. La personnalisation de la plateforme est à son paroxysme.
  • Mattermost est compatible Slack. Une fonction de migration vous permettra simplement de transférer et retrouver toutes vos archives et historiques.
  • En plus d’une authentification par mot de passe, vous avez aussi, en option, l’authentification SSO (Single Sign On), LDAP, SAML et Active Directory.
  • En plus de recherche par hashtag, de „channels“ adaptés aux équipes multilingues et de mise en surbrillance des derniers messages, une fonctionnalité particulièrement appréciée est le téléchargement de fichiers audio, vidéo ou d’images directement depuis votre mobile.

Slack a réalisé un très bon produit de collaboration alliant performance et adaptabilité. Mattermost le rend encore plus attractif, intrinsèquement grâce à son fonctionnement open source mais aussi en l’agrémentant de fonctionnalités premium.

Enfin, Mattermost a su jouer la carte du design pour assurer une belle expérience utilisateur.

Rendez vos collaborateurs heureux, et contactez-nous pour adopter Mattermost managé par SaaS Web.

2 nouvelles applications ont été choisies pour vous : Drupal et osTicket

Nous vous présentons 2 nouvelles applications open source pour des besoins bien differents :

– Un système de ticketing pour faciliter et structurer votre service client.

La gestion de l’assistance à la clientèle et de suivi de support peut vite devenir un véritable casse-tête sans l’utilisation de logiciel adapté. osTicket offre la possibilité de rassembler au même endroit toutes les demandes informatiques des clients (via email, téléphone ou formulaire) et toutes les réponses apportées pour un travail d’équipe efficace.

– Un CMS généraliste, modulaire et largement utilisé pour vous faire bénéficier d’une communauté importante et dynamique.

Une application open source que l’on ne présente plus dans le domaine du portail Internet : Drupal. Drupal est un système de gestion de contenu populaire (CMS) pour la création de portails et de sites communautaires. La richesse de Drupal réside surtout dans sa communauté très impliquée et active. Vous avez désormais les clés en mains pour concevoir votre site Web, en cas de problème, nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

Nous vous souhaitons beaucoup de succès avec ces applications !