WordPress : Réalisez très simplement un site multilingue avec WPML

De nos jours, nous rencontrons de plus en plus de sites Web multilingues. Cela semble simple à mettre en place et même aller de soi, encore faut-il avoir les bons outils.

Que faut-il considérer lorsque l’on développe un site multilingue ?

  • Ai-je besoin d’un rapport 1:1, c'est-à-dire qu'à chaque page du site correspond une page dans l'autre langue (ou les autres langues) ?
  • A contenu équivalent, faut-il une URL propre à chaque langue ? Ai-je besoin d’un nom de domaine différent pour chaque langue (par ex site-web.fr pour le contenu en francais et website.com pour la version en anglais) ?
  • Ai-je besoin d’un sélecteur de langue ? Le sélecteur renvoie-t-il sur la page traduite correspondante ou sur la page d’accueil de la langue choisie ? Le visiteur doit-il être redirigé automatiquement vers le contenu correspondant à la langue de son navigateur ?
  • Les résultats d’une recherche doivent-ils uniquement afficher ceux de la langue dans laquelle la recherche a été faite ?
  • Le code source du site indique-t-il la langue pour les moteurs de recherche ?
  • Est-ce qu’une équipe qui travaille sur les contenus d’une langue a accès aux contenus des autres langues ou est-ce que les accès sont séparés ?

WordPress et le multilingue en général

Il est important de savoir que WordPress ne possède pas, à l’origine, de fonction pour le multilinguisme du moins, pas directement.

Par le biais du mode Multisite (network) qui permet la création de sous-sites plus ou moins indépendants, il est possible d’utiliser les sous-sites comme des variantes linguistiques. Plus de détails par rapport à cette option plus loin dans cet article.

WordPress propose donc la création de sites multilingues via plugin : nous pouvons en citer quelques uns comme WPML (sans doute le plus populaire, payant), Polylang (freemium) ou encore MultilingualPress (payant).

Multilingue : la méthode manuelle sans outils

En théorie, un site Web multilingue peut être réalisé sans plugins et avec quelques efforts de programmation : les variantes linguistiques sont créées comme des pages principales, par exemple, « de » et « fr » Les pages des variantes sont alors créées dans chacune des langues en sous-pages de « de » et « fr ». Pour que les menus allemands ou francais soient affichés au bon moment, il faut modifier le/s template/s et ajouter un « aiguillage » qui permet d’afficher tel ou tel menu selon la racine de l’arborescence (« de » ou « fr »).

Aussi faut-il rajouter dans ses templates les markups HTML qui identifient la langue affichée pour que les moteurs de recherche puissent indexer les contenus correctement. En ce qui concerne les widgets, il existe des plugins comme par exemple Content Aware Sidebars qui permet d’afficher des widgets selon des critères choisis ; ainsi il est possible d’indiquer que telle page affiche un widget à contenu allemand et une autre, dans la même sidebar, un widget à contenu français.

Mais ne nous attardons pas trop sur cette option pour créer un site multilingue, ce n'est pas vraiment pratique. Surtout, la chose se complique lors de l'utilisation de WooCommcerce par exemple...

Multilingue avec WordPress multisite

Comme nous l'avons décrit ci-dessus, le mode Mutlisite de WordPress est une option à part entière pour créér des sites multilangues.

Pour ce faire, il faut installer WordPress en version multisite. Ce n'est pas difficile, mais les installeur 1-click que les hébergeurs proposent dans leurs Packs ne sauraient le faire. Ainsi, il ne faut pas hésiter à mettre la main à la pâte (!) ou éventuellement demander à l’agence de votre confiance de vous aider ;-).

Une fois Multisite mis en place, on découvre d’emblée une des grandes différences par rappport à la version standard de WordPress : il existe un Super-Admin. Le Super Administrateur peut accéder aux autres sous-sites et installer des thèmes et plugins. Les « Admins » normaux sont responsables du sous-site qui leur a été attribué, mais ils ne peuvent pas installer des plugins comme des thèmes WordPress, ils ne peuvent qu’activer ou désactiver les plugins et themes installés par le Super Administrateur. Aussi il est important de savoir, à ce stade, que tous les plugins ne sont pas compatibles au mode Multisite.

En tant que Super Administrateur créons par exemple, 2 sous-sites, l’un en « de », l’autre en « fr » et nous définissons deux équipes qui gèrent les deux sous-sites. Les mêmes utilisateurs peuvent avoir accès aux 2 sous-sites, ou seulement à l’un des deux. Cette séparation des accès est une fonctionnalité demandée par certains propriétaires de sites Web : des équipes distinctes pour des variantes linguistiques distinctes. Il est clair qu'une telle fonctionnalité est plutôt intéressante pour les grandes entreprises ou du moins celles avec des flux de travail strictement définis.

Cette séparation en sous-sites a l’avantage de maintenir des sites assez indépendants, mais en même temps, l’inconvénient est que, avec le temps, les deux sous-sites peuvent évoluer trop différemment et donc ne plus correspondre aux lignes marketing.

Pour connecter deux sous-sites, il existe différents plugins comme par exemple Multisite Langue Switcher, qui permet entre autre d’attribuer à chaque page sa correspondance dans l’autre sous-site (ou sous-sites)

Le multilangue avec WPML

Concentrons-nous maintenant sur le coeur du sujet de l'article : WPML (WPML = WordPress MultiLingual). Je ne vais pas vous expliquer en détail toutes les fonctionnalités du plugin, nous allons nous focaliser sur l’essentiel.

Contrairement au mode multisite, WPML ne demande pas de préparation particulière de WordPress, c’est-à-dire qu’il n’est pas indispensable de prendre des mesures très en avance dans le temps. Certes, pour revenir sur l'option « Multisite », il est possible de convertir un site WordPress „normal“ en version multisite en important les contenus dans un sous-site, mais c’est assez compliqué et sujet à erreur.

WPML est composé de plusieurs modules, il n’est toutefois pas indispensable de tous les installer. Le module principal est « WPML Multilingual CMS » – dans bon nombre de cas, d’autres modules seront nécessaires tels que "WPML String Translation", "WPML Translation Management", "WPML Sticky Links" et "WPML CMS Nav".

Paramétrage de base

Une fois installé, vous définissez les langues supplémentaires qui doivent être créées. Vous pouvez définir différents paramètres tels que :

  • la langue par défaut
  • l’affichage des variantes de langue dans l’URL en sous-dossiers ( "/ de", "/ fr") ou en tant que paramètre GET ( "?lang=de", "?lang=fr").
  • le sélecteur de langues : s’agit-il d’une liste de langues cote à cote ou d’un menu déroulant ? Veut-on afficher des petits drapeaux ?
  • La redirection automatique sur le contenu de langue du navigateur du visiteur

Doublement des pages WPML pour traduction

Une fois les paramétrages de base sélectionnés, il est temps de passer aux traductions : les pages et les articles peuvent être proposés à la traduction d’un simple clic de souris (en copiant ou non le contenu). Une fonction intéressante consiste à lier le contenu d’une langue à sa traduction, ainsi, vous serez averti des changements effectués dans la version originale afin de mettre à jour la traduction.

Menus spécifiques à une langue

Il ne suffit pas de traduire que les pages du site. En effet, les menus doivent être également affichés traduits automatiquement dans la langue sélectionnée : facile avec WPML. Soit vous utilisez la fonction de synchronisation (Synchronisation du menu) qui crée automatiquement tous les menus nécessaires, il ne reste plus qu’à traduire les titres ou vous créez directement un nouveau menu de navigation, sélectionnez la langue et indiquez à quel menu cette traduction correspond.

Et bien d’autres fonctionnalités

Sans entrer dans les détails, notez que WPML a des modules pour une traduction optimisée :

  • Gravity Forms (un plugin payant pour la création de formulaires)
  • Différents « page builder » : les „page builder“ sont des plugins qui remplacent l'éditeur visuel de WordPress ; ils permettent de créer facilement des mises en page complexes dans la zone de contenu. Parmi les plus populaires, citons un plugin gratuit SiteOrigin Page Builder ou encore Visual Composer (payant).
  • WooCommerce : l’extension e-shop pour WordPress

Avec SaaS Web, utilisez gratuitement WordPress WPML

Depuis longtemps, nous offrons l'utilisation de différents plugins sous licence au prix de l’hébergement de WordPress managé par SaaS Web. En plus de WPML, les plugins Gravity Forms et SearchWP - fonction de recherche améliorée - et la version Pro du plugin « Newsletter » sont également disponibles sans surcoût.

Les signes qui montrent que vous avez besoin d’un outil de collaboration en ligne.

Vous êtes chef de projet mais vous passez le plus clair de votre temps à réceptionner des fichiers, les updater et les renvoyer (avec un lien FTP).

Voici 2 scénarios dans lesquels vous vous retrouverez surement :

Vous n’êtes pas un dinosaure et vous avez abandonné la clé USB pour partager vos fichiers, c’est bien. Par contre, vous utilisez encore votre boîte email pour distribuer les documents… Vous vous posez constamment ces questions : qui a créé ce fichier ? Quand ? Est ce la bonne version ? Est ce que je peux envoyer une pièce jointe de 50Mo ? Si je croise les doigts, mon email passera-t-il ? La boîte email du destinataire va-t-elle exploser ?

 

Ou bien, vous n’êtes plus un dinosaure et vous avez également abandonné l’utilisation de votre boite email pour partager vos fichiers. C’est très bien. Vous avez opté pour un serveur FTP. C’est bien pensé mais…

Vous avez maintenant besoin de données d’accès, et aussi de gérer la distribution de ces données d’accès à chaque personne intégrée au projet (de plus, chaque utilisateur a besoin d’un client FTP pour accéder aux données). Vos fichiers sont dédoublés donc vous devez vérifiez que vous partagez bien la dernière version. Enfin, vous devez prévenir tout le monde que la dernière version est disponible sur le serveur FTP. Puis, il vous faut redonner les données d’accès à ceux qui ne les ont pas conservées etc.…bref, une belle ritournelle.

 

Simplifiez-vous la tâche et redevenez chef de projet. Avec Nextcloud managé par SaaS Web, vous avez la possibilité de travailler directement dans l’espace stocké (pas de doublons) en utilisant l’application (gratuite) qui synchronise les documents automatiquement et en toute transparence avec l’espace de stockage en ligne.

Les utilisateurs sont automatiquement notifiés lorsqu’un nouveau fichier est mis à disposition (ou un fichier actualisé – Nextcloud permet de versionner les fichiers). De plus, votre espace de stockage vous appartient : la confidentialité des données est garantie. Si vous le souhaitez, vous pouvez crypter les données sur le serveur ; l’accès via le navigateur ou l’application installée en local est chiffrée (SSL).

Vous pouvez aussi utiliser Nextcloud en mobilité depuis votre téléphone mobile, chose pratique lorsque que vous êtes en déplacement sur le terrain et qu’il faut consulter des informations sur place.

 

Lors d’une réunion de projet, vous passez plus de temps à remettre tout le monde à la page qu’à avancer sur l’évolution dudit projet.

Lors d’une réunion d’avancement, il y a fort à parier que l’un des collaborateurs découvre toujours une information pourtant capitale. Un autre n’aura pas été informé que l’équipe comptait sur lui pour, justement, ne pas arriver les mains dans les poches. Un autre n’est tout simplement pas là et la moitié d’entre eux n’ont pas reçu les derniers documents mis à jour… et cela malgré l’implication d’une personne pour noter toutes les tâches, les attribuer, les partager etc.…

Cette situation fait partie des classiques au sein des entreprises peu ou pas équipées en outil de collaboration et qui ont grandi ou dont les projets se sont multipliés ou complexifiés. A partir d’un certain nombre de collaborateurs, travailler sans outil devient impossible.

 

 

Avec OpenProject managé par SaaS Web, cette gestion est plus simple et surtout très efficace.

Grâce aux « Work packages », vous pouvez suivre les activités de chaque projet, voir les comptes rendus, les statuts, les priorités, les dates d’échéance et les responsables etc.…

Planifiez une réunion facilement et joignez-y l’ordre du jour sous forme de lien.

Contrôlez, d’un clic et en toute transparence, vos projets en configurant les rapports de projets : temps passé, budget, évaluations.

En plus, OpenProject est compatible avec ITIL, le référentiel des bonnes pratiques du management du système d’information.

 

Pour vous, gérer un projet signifie : 150 emails dont 20% non lus, une boîte email pleine à craquer, une même réponse donnée 7 fois et un grand mal de tête.

Quand plusieurs personnes s’envoient des emails sur un projet, cela génère vite 75 emails sur 3 jours ; vous devenez alors un personnage à mi-chemin entre le détective privé et le marathonien. Détective car vous devez partir à la recherche de l’information nécessaire à la compréhension du dernier email reçu : Information qui se cache parmi les 5 emails encore non lus qui ont été envoyés pendant votre réunion à l’extérieur de l’entreprise. Marathonien car c’est un travail de longue haleine qu’il faut répéter chaque jour, pour chaque projet.

Ce mode de travail vous fait perdre du temps et beaucoup d’énergie.

Avec Mattermost managé par SaaS Web, profitez d’une plateforme communautaire moderne et performante.

Mattermost vous permet d’échanger entre plusieurs utilisateurs tout en évitant de nombreux emails. Vous pouvez choisir de communiquer de façon informelle ou sur un projet en mode public ou privé avec un ou plusieurs utilisateurs.

Idéale pour une organisation interne, vous pouvez utiliser l’application, en mobilité, directement depuis votre Smartphone. Enfin, aucune conversation ne se perd grâce à un historique consultable.

Cerise sur le gâteau, la gestion de l’application par SaaS Web qui vous assure un espace dédié (non partagé) et une sécurité à 100%.

Retrouvez votre sérénité et concentrez-vous votre cœur de métier grâce à ces outils collaboratifs en ligne et au Savoir-Faire SaaS Web.

Profitez d’un management géré par SaaS Web pour vous garantir une prise en charge de l’administration système, des mises à jour manuelles en continu, une surveillance proactive de la disponibilité et de la performance, une configuration sur-mesure et le Top de la sécurité.

 

 

Pour ses 50 ans, le géant du blanc et du brun s’offre un MediaWiki managé par SaaS Web.

Le terme de géant pour qualifier BSH, le groupe rassemblant Siemens, Bosch, Neff, Gaggenau et bien d’autres, est plus qu’approprié. BSH est le n°2 mondial avec 41 sites de production tout autour de la Terre et plus de 13 milliards de chiffre d’affaires en 2016. Il y a fort à parier que vous utilisez au moins une dizaine de leurs produits chez vous, au quotidien.

BSH, à la recherche d’un outil de collaboration performant.

Avec plus de 58000 salariés, 14 marques et des centaines de produits, BSH a besoin d’une organisation au cordeau pour faciliter les échanges d’information, organiser et structurer toute sa documentation à la fois interne et externe le tout à très grande échelle. BSH souhaitait retracer son histoire pour ses 50 années d’existence, la réponse a été l’utilisation d’un outil de travail collaboratif : Mediawiki – une véritable banque de données du savoir open-source.

Un cadeau d’anniversaire performant et professionnel

50 ans de travail, de création de marques, de lancement produits, d’innovation et d’accompagnement client. BSH tient à faire connaître et partager son histoire.

Pour retracer l’évolution de cette entreprise, Mediawiki est un outil idéal. En effet, il permet de structurer un contenu et de présenter les données historiques à la manière de Wikipedia. Ainsi, BSH a pu retracer chronologiquement son histoire et son évolution depuis sa création en 1967. Ce contenu est ouvert et accessible à tous.

La gestion par SaaS Web pour encore plus de sérénité.

Prise en charge de l’administration de MediaWiki, mises à jour en continu, surveillance pro-active de la disponibilité et de la performance, configuration personnalisée, il existe une multitude d’avantages à choisir un Mediawiki managé, BSH l’a bien compris et SaaS web en est ravi.

SaaS Web offre des solutions adaptées aux artisans. Zoom sur le témoignage de Bo Stores.

Expert en serrurerie – spécialiste de tous les systèmes de motorisation pour les volets roulants, stores et portes de garage, le gérant de BO STORES avait besoin de refondre son site Web initialement conçu avec un logiciel de création de site en ligne peu flexible.

« Je recherchais une solution économique et clé-en-main, car je n’ai ni le temps, ni les connaissances techniques pour créer un site moi-même. Il me fallait aussi quelque chose de plus qualitatif avec un rendu plus professionnel pour assurer ma crédibilité auprès de prospects mais aussi pour être plus visible en ligne et mieux référencé. » Yves-Marie Bartouche, gérant de l’entreprise BO STORES.

En proposant l’utilisation de WordPress, SaaS Web a pu fournir un site professionnel qui pourra s’enrichir au fil du temps de nouvelles photographies des chantiers réalisés. En assurant l’accompagnement, des conseils ont été donnés quant au contenu pour un meilleur référencement.

« Je suis satisfait de mon site bo-stores.fr. J’ai aussi une adresse email professionnelle @bo-stores.fr, idéale pour prospecter. Le fait que SaaS Web gère l’hébergement (Hébergement managé) a aussi été un argument de poids car je ne souhaite pas m’impliquer dans la gestion de mon site. Je laisse les professionnels s’en charger !»

Convivialité, vins, plaisir, WordPress et oenologie…

Il y en a pour qui faire un parallèle entre WordPress et les vins est une évidence.

C’est le cas de Matthias et François, on vous explique pourquoi.

Matthias, passionné par son métier, par l’internet en général et WordPress en particulier co-gère un site dédié aux vins du monde entier : vinsdumonde.blog. Responsable de la partie technique du site, le blog a été développé sur WordPress, l’outil blog par définition. WordPress permet en effet de réaliser rapidement et sans trop d’efforts un blog riche en fonctionnalités (il existe une multitude d’extensions, souvent gratuites, qui permettent de rajouter de la fonctionnalité en quelques clics et avec un peu de programmation si nécessaire).

„Avec vinsdumonde.blog je réunis deux passions : le développement Web sur WordPress et le partage et la découverte de nouveaux vins.“ Matthias

A l’origine, le site a été imaginé par un « alcoolyte »,François, qui souhaitait partager sa passion et délivrer de l’information sur la vigne, le vin et l’oenologie.

Féru d’oenologie et ayant acquis des connaissances étendues sur le sujet, François (originaire de Cognac – cela explique certaines choses) est chargé du contenu du blog : accords mets-vins, vins européens, vins du nouveau monde, technologie ect… toute une gamme d’articles pour satisfaire la curiosité des amateurs.

De l’Afrique du Sud à la Nouvelle Zélande en passant par la Chine et les Etat-Unis, ce blog retrace l’histoire de certains crus et techniques vinicoles.

Vinsdumonde.blog est un blog pragmatique, réalisé à partir d’un thème WordPress „fait-maison“ pour rester simple et efficace, à l’image d’une bonne bouteille sans prétention.

 

Plateforme communautaire et collaborative : Slack, l’a créée. Mattermost, l’a sublimée.

La communication est centrale dans de nombreux métiers, Slack l’a bien compris et propose ce que l’on fait de mieux en terme de plateforme collaborative : conversez par message à 2 ou en équipe, échangez des messages et des fichiers d’un simple drap&drop. Slack permet de réduire considérablement l’envoi d’e-mails et favorise productivité et efficacité.

Avec Mattermost, vous bénéficiez de ces mêmes fonctionnalités avec plusieurs cerises sur le gâteau :

  • Mattermost est open source. On ne peut pas faire plus transparent. La personnalisation de la plateforme est à son paroxysme.
  • Mattermost est compatible Slack. Une fonction de migration vous permettra simplement de transférer et retrouver toutes vos archives et historiques.
  • En plus d’une authentification par mot de passe, vous avez aussi, en option, l’authentification SSO (Single Sign On), LDAP, SAML et Active Directory.
  • En plus de recherche par hashtag, de „channels“ adaptés aux équipes multilingues et de mise en surbrillance des derniers messages, une fonctionnalité particulièrement appréciée est le téléchargement de fichiers audio, vidéo ou d’images directement depuis votre mobile.

Slack a réalisé un très bon produit de collaboration alliant performance et adaptabilité. Mattermost le rend encore plus attractif, intrinsèquement grâce à son fonctionnement open source mais aussi en l’agrémentant de fonctionnalités premium.

Enfin, Mattermost a su jouer la carte du design pour assurer une belle expérience utilisateur.

Rendez vos collaborateurs heureux, et contactez-nous pour adopter Mattermost managé par SaaS Web.