Nouvelle année, nouveau projet : Lancez votre e-boutique !

L'année 2018

Chaque nouvelle année est synonyme de nouveaux défis, de créativité et de nouveaux projets. 2018 ne fera pas exception car 1 année, c’est aussi 365 opportunités ! Saisissez la vôtre, transformer votre idée en entreprise et lancez-vous sur le Web. Pourquoi ? Comment ? Nous vous donnons quelques pistes de réflexion.

Pourquoi se lancer sur Internet ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

D’après l’étude du Credoc réalisée en 2016, 85% des Français ont accès à Internet, 18h par semaine sont consacrées au surf sur Internet et 60% des Français ont effectué au moins un achat en ligne en 2016. L’étude de la Fevad réalisée au second trimestre 2017 en France va dans le même sens. Ce sont près de 20 milliards d’euros qui ont été dépensés sur Internet ! Le panier moyen baisse légèrement mais cela s’explique par une hausse de la fréquence d’achat. Cette croissance touche aussi le nombre de cyberacheteurs. L’offre s’élargie également avec près de 208 000 sites marchands actifs. Cette embellie et ce marché prometteur ne concerne que la France, imaginez donc le potentiel de développement à l’international.

Des avantages certains.

Que vous soyez créateur d’entreprise ou dans le cadre d’un développement d’entreprise, vous allez bénéficier d’avantages certains rapidement.
Dans le cas d’une création d’entreprise, il vous sera possible de devenir votre propre patron avec un coût de lancement peu élevé ou du moins facilement maitrisable. Cela vous offre la possibilité, et même la chance, de pouvoir envisager des essais de produits, de marchés, de positionnement ou tout simplement de vous faire la main. Sur le Web, vous avez le droit à l’erreur sans que l’investissement financier ne vous plombe au premier faux pas.

Dans le cas du lancement d’une PME sur le Web, vous allez pouvoir bénéficier d’opportunités de croissance comme nullepart ailleurs. Etendez vos revenus, votre activité ou encore votre offre. Vous pourrez aussi accéder aux marchés mondiaux à moindre coût et élargir rapidement votre clientèle. Le coût de lancement est là aussi bien moins élevé que l’ouverture d’une succursale, par exemple.

Comment se lancer sur Internet ?

Il y a différentes étapes essentielles qui nécessitent du temps et de la réflexion notamment dans le cas d’une création d’entreprise.
La réalisation d’un benchmark et l’étude du marché, du secteur d’activité et des concurrents présents sont un énorme travail de base. Ce travail nécessite engagement, rigueur et précision.

Pour réaliser une étude de marché il faut, tout d’abord, définir quels critères sont importants. Les plus fréquents sont les suivants :

Sélection du secteur géographique : avec Internet, vous pouvez vendre dans le monde entier. Attention cependant à ne pas vouloir commencer trop grand. Certes, plusieurs outils permettent la création de sites Web multilingues mais mieux vaut commencer petit et sur un marché ou un pays spécifique pour appréhender toutes les difficultés avant de s’ouvrir davantage. Il est nécessaire de prendre en considération votre capacité de travail et l’organisation de votre entreprise. En effet, si une équipe est dédiée par pays dès le lancement de votre activité sur Internet, lancer un site Web en multilingues est potentiellement envisageable.

Pour lister la concurrence directe et indirecte, vous pouvez commencer par une observation naturelle : lors de vos propres achats sur Internet ou lors de discussions entre amis, des noms de marques, de produits apparaissent et ressemblent à ce que vous envisagez de proposer ? Notez-les et renseignez-vous par la suite.

Quand le choix de la solution technique à choisir se présente, l’accompagnement par un spécialiste est important. De nombreux paramètres doivent être pris en compte lors de la création d’une boutique en ligne.

Il existe plusieurs types de sites Web : site vitrine, e-boutique, blog… Vous devez, dans un premier temps, définir les grandes fonctions du site. Souhaitez-vous présenter un service, un produit ou une entreprise ? Souhaitez-vous vendre 1 produit ou plusieurs types de produits ? Souhaitez-vous communiquer, donner de l’information ?

Ensuite viendra le choix, l’achat et la gestion du nom de domaine et le choix de l’hébergeur. Pour des questions de praticité, il est judicieux de choisir d'être hébergé chez le prestataire qui a réservé votre nom de domaine et celui qui réalisera les prestations de développement et leurs mises à jour. Ce dernier point est crucial mais malgré tout souvent oublié, ce qui a des conséquences parfois catastrophiques.

Prestahop, WooCommerce, Magento…votre prestataire sera à même de vous conseiller sur le choix de la plateforme technique en fonction de vos besoins, de votre budget. La différence qui réside souvent entre un contrat d’hébergement chez un prestataire ou chez un autre est la prise en main ou non de l’administration de la plateforme technique. Une fois celle-ci mise en place, qui va s’occuper d’assurer les mises à jour, les upgrades, les services de sécurité 24/7 (patchs de sécurité, gestion des malwares, correctifs, sauvegardes de données). Se tourner vers un prestataire qui assure des services managés est la meilleure solution.

Services managés = Business simplifié. Keep it in mind !

WordPress: créer un site Web privé pour la famille et les amis

Dans un cadre privé, il n'est pas rare que vous ne souhaitez pas partager vos photos, vos vidéos et vos documents écrits avec tous.

Cependant, les partager avec vos amis et votre famille peut être intéressant. Facebook apparait parfois comme la solution idéale et facile. Beaucoup de personnes l’utilisent en pensant que le contenu reste bien privé - sans commentaire ...

Nous vous proposons une autre option (beaucoup plus sécurisée) : la création d’une page d'accueil WordPress accessible uniquement aux utilisateurs enregistrés. Pour que les visiteurs n’aient pas à se souvenir de leur mot de passe à chaque connexion, nous allons évidemment offrir la possibilité de s'inscrire – vous, votre famille et vos amis - via le login Facebook.

Méthode

Comment faire ?

  • Limiter l'accès
    • Configurer le plugin Members pour définir des rôles sur WordPress et rediriger l'accès à la page d'accueil du site Web via la page de connexion
    • Installer le plugin de l'éditeur des rôles WordPress (User role editor) pour créer une capacité individuelle
    • Personnaliser le fichier functions.php du thème pour cacher le contenu de la page d'accueil aux utilisateur ayant le rôle abonnés
    • Créer une page avec des informations pour les utilisateurs connectés, mais qui n'ont pas encore les autorisations appropriées
  • Installer / configurer un plugin pour permettre aux utilisateurs Facebook de se connecter sans identifiant ni mot de passe (Facebook Login)
    • Créer une application Facebook
    • Configurer le plugin WordPress Social

Limiter l'accès à la page d'accueil

Configurer le plugin "Members"

Ce plugin a deux fonctions pour notre cas d'utilisation :

  1. Interdir l'accès aux contenus de facon générale : les visiteurs doivent être inscrits.
  2. Créer un nouveau rôle Famille & Amis : en tant qu'administrateur, nous pouvons déplacer manuellement les abonnés (qui n'ont pas encore d'autorisations) au nouveau rôle Famille & Amis

Nous installons le plugin et nous nous occupons des paramètres :

  • Activation du site privé. Seul les visiteurs autorisés ont accès au contenu du site Web ; toutes les requêtes redirigent le visteur à la page d'inscription / de connexion tant que le visiteur n'est pas identifié.
  • Désactivation Feed. Aucune personne ou service non enregistré ne peut recevoir d'informations sur le contenu du site Web.

Les autres paramètres prédéfinis peuvent rester.

Créer une capacité individuelle

Le plugin d’éditeur de rôles utilisateurs (User Role Editor) est populaire et gratuit. Il permet d’attribuer des rôles sous WordPress. Nous allons créer une nouvelle capacité pour notre projet et vérifier si le visiteur a ou non cette autorisation.

Nous créons ainsi une capacité appelée oooooxooooo et nous l’assignons au rôle "Famille et amis" ainsi qu'au rôle d'administrateur. Si votre site contient des utilisateurs utilisant d'autres rôles (éditeur, ...), vous pouvez également les y attribuer. Dans tous les cas, NE PAS assigner la capacité au rôle "abonné" !

Paramètres supplémentaires des fonctions.php

Le plugin membres n'est malheureusement pas suffisant pour notre projet. En effet, avec ce plugin, vous pouvez uniquement inciter les visiteurs à s’inscrire. Par défaut, un utilisateur connecté a accès à tous les contenus (pages / articles) du site. Mais même si vous définissez les autorisations d'utilisateur sur toutes les pages et tous les articles, le visiteur non autorisé (par défaut, c'est le rôle abonné) obtient, par exemple, les titres des articles, seul le contenu est verrouillé.

Ce n'est pas ce que nous souhaitons ; nous voulons bloquer complètement l'accès à tous ceux qui n'ont pas explicitement l'autorisation de voir les contenus..

Code pour fonctions.php

function my_page_template_redirect(){
if( is_user_logged_in() && ! current_user_can( 'oooooxooooo' ) && ! is_page( 'stop' ) ){
wp_redirect( home_url( '/stop/' ) );
exit();
}

}

add_action( 'template_redirect', 'my_page_template_redirect' );

Pour bloquer complètement le site, les visiteurs non autorisés doivent être redirigés vers une page spécifique. Pour cela, nous ajoutons un code supplémentaire au fichier functions.php du thème.

Voici quelques brèves explications :

  • Chaque thème a une functions.php. Ce fichier central contrôle le comportement d'un thème et relie différents fichiers ensembles.
  • Le code supplémentaire vérifie 3 éléments :
  • Le visiteur est connecté
  • Le visiteur n'a pas la capacité oooooxooooo
  • Le visiteur n’est pas déjà sur la page Stop

Les 3 conditions remplies, le visiteur est renvoyé à une page "Stop".

Code pour fonctions.php Multisite

function my_page_template_redirect(){
global $blog_id;
if( is_user_logged_in() && ! current_user_can_for_blog( $blog_id, 'oooooxooooo') && ! is_page( 'stop' ) ){
wp_redirect( home_url( '/stop/' ) );
exit();
}

}

add_action( 'template_redirect', 'my_page_template_redirect' );

Page d’informations (Stop) pour les utilisateurs rejetés

Les visiteurs qui s'inscrivent sans avoir les autorisations nécessaires ne doivent pas être simplement renvoyés sur une page blanche ou vers un message d'erreur. Il est, effectivement, préférable de les avertir qu’ils n’ont pas les droits pour accéder à cette page Web et les renvoyer vers le propriétaire de la page. Une information supplémentaire peut être indiquée aux utilisateurs de Facebook qui utilisent cette connexion pour la première fois et ne disposent donc pas encore d'autorisation.

Connexion Facebook

Afin de ne pas avoir avoir à inscrire tous vos amis au préalable et de les forcer à mémoriser des nouvelles données d'accàs, nous installons une fonction de connexion à Facebook. Comme vous l'avez probablement déjà vu, nous allons mettre en place un bouton "Connectez-vous avec Facebook" sur la page de connexion du site Web.

Quel que soit le plugin de connexion Facebook utilisé, nous avons besoin d'une application Facebook, à laquelle le plugin peut se connecter si un utilisateur de Facebook souhaite se connecter.

Application Facebook

Pour créer une application Facebook, connectez-vous ici : https://developers.facebook.com. L'explication ne va pas dans trop le détail, mais en suivant la procédure ci-dessous, vous devriez y arriver facilement.

Bien sûr, vous devez avoir des données d'accès Facebook, sinon inscrivez-vous.

  • Créez une nouvelle application
  • -> Créer l'ID de l'application - Nom d'affichage + email de contact
  • Contrôle de sécurité (Captcha)
  • Paramètres : Sélectionnez une catégorie, ajoutez une plateforme -> Site Web -> Entrez l'URL (sans slash à la fin). Enregistrez
  • App Review : publier et confirmer
  • Copiez et collez les codes dans WordPress

Configurer un plugin WordPress Social Login

Nous utilisons maintenant comme plugin WordPress Social Login : ce plugin est gratuit et peut également être utilisé pour Google, Twitter et beaucoup d'autres réseaux.

Pour que la connexion fonctionne comme souhaité, nous allons configurer les points suivants :

  1. Copier et coller les données de l'application Facebook dans le plugin
  2. Les enregistrements et les demandes d’inscription sont autorisées
  3. Les utilisateurs connectés via les réseaux sociaux reçoivent le rôle «Abonné» - c'est le groupe par défaut, mais vous êtes libre de le définir explicitement

En tant qu'admin, pour être informé qu’un nouvel utilisateur Facebook s'est inscrit, effectuez ce paramétrage : Paramètres > Connexion sociale WP > Widget> Paramètres avancés > Notification > "Notifiez uniquement l'administrateur de blog d'un nouvel utilisateur".

Ajout des données Facebook App

Paramètres généraux

Autorisation pour les nouveaux enregistrements

Facultatif : Supprimer la barre d'administration

Si vous souhaitez que les utilisateurs du groupe «Famille & amis» ou les non-administrateurs ne voient pas la barre d'administration, vous pouvez la cacher. Pour cela, un code est ajouté dans les fonctions.php :

function remove_admin_bar() {
if( ! current_user_can('administrator') && ! is_admin() ){
show_admin_bar(false);
}
}
add_action('after_setup_theme', 'remove_admin_bar');

En résumé

Nous avons modifié un site web existant, de sorte que le contenu ne peut être vu qu'après inscription du visiteur - si le rôle correspond.

Le login seul ne suffit pas, le visiteur peut ne pas appartenir au groupe des abonnés (rôle par défaut) et doit avoir une autorisation supplémentaire oooooxooooo. Les visiteurs qui ne l'ont pas sont redirigés vers une page définie au préalable qui les informe du manque de droits nécessaires pour voir les contenus du site.

Ensuite, nous avons mis en place un «connecteur Facebook» : les utilisateurs de Facebook peuvent se connecter sans entrer de mot de passe. Les utilisateurs de Facebook nouvellement inscrits sont en attente de votre autorisation et ne peuvent accéder à quoi que ce soit avant votre validation. Attention : si le visiteur utilise un adblocker, la connexion Facebook peut échouer.

En tant qu'administrateur, vous êtes automatiquement informé des nouveaux enregistrements. Si vous connaissez l'utilisateur de Facebook, vous pourrez lui attribuer le rôle «Famille & Amis».

WordPress : Réalisez très simplement un site multilingue avec WPML

De nos jours, nous rencontrons de plus en plus de sites Web multilingues. Cela semble simple à mettre en place et même aller de soi, encore faut-il avoir les bons outils.

Que faut-il considérer lorsque l’on développe un site multilingue ?

  • Ai-je besoin d’un rapport 1:1, c'est-à-dire qu'à chaque page du site correspond une page dans l'autre langue (ou les autres langues) ?
  • A contenu équivalent, faut-il une URL propre à chaque langue ? Ai-je besoin d’un nom de domaine différent pour chaque langue (par ex site-web.fr pour le contenu en francais et website.com pour la version en anglais) ?
  • Ai-je besoin d’un sélecteur de langue ? Le sélecteur renvoie-t-il sur la page traduite correspondante ou sur la page d’accueil de la langue choisie ? Le visiteur doit-il être redirigé automatiquement vers le contenu correspondant à la langue de son navigateur ?
  • Les résultats d’une recherche doivent-ils uniquement afficher ceux de la langue dans laquelle la recherche a été faite ?
  • Le code source du site indique-t-il la langue pour les moteurs de recherche ?
  • Est-ce qu’une équipe qui travaille sur les contenus d’une langue a accès aux contenus des autres langues ou est-ce que les accès sont séparés ?

WordPress et le multilingue en général

Il est important de savoir que WordPress ne possède pas, à l’origine, de fonction pour le multilinguisme du moins, pas directement.

Par le biais du mode Multisite (network) qui permet la création de sous-sites plus ou moins indépendants, il est possible d’utiliser les sous-sites comme des variantes linguistiques. Plus de détails par rapport à cette option plus loin dans cet article.

WordPress propose donc la création de sites multilingues via plugin : nous pouvons en citer quelques uns comme WPML (sans doute le plus populaire, payant), Polylang (freemium) ou encore MultilingualPress (payant).

Multilingue : la méthode manuelle sans outils

En théorie, un site Web multilingue peut être réalisé sans plugins et avec quelques efforts de programmation : les variantes linguistiques sont créées comme des pages principales, par exemple, « de » et « fr » Les pages des variantes sont alors créées dans chacune des langues en sous-pages de « de » et « fr ». Pour que les menus allemands ou francais soient affichés au bon moment, il faut modifier le/s template/s et ajouter un « aiguillage » qui permet d’afficher tel ou tel menu selon la racine de l’arborescence (« de » ou « fr »).

Aussi faut-il rajouter dans ses templates les markups HTML qui identifient la langue affichée pour que les moteurs de recherche puissent indexer les contenus correctement. En ce qui concerne les widgets, il existe des plugins comme par exemple Content Aware Sidebars qui permet d’afficher des widgets selon des critères choisis ; ainsi il est possible d’indiquer que telle page affiche un widget à contenu allemand et une autre, dans la même sidebar, un widget à contenu français.

Mais ne nous attardons pas trop sur cette option pour créer un site multilingue, ce n'est pas vraiment pratique. Surtout, la chose se complique lors de l'utilisation de WooCommcerce par exemple...

Multilingue avec WordPress multisite

Comme nous l'avons décrit ci-dessus, le mode Mutlisite de WordPress est une option à part entière pour créér des sites multilangues.

Pour ce faire, il faut installer WordPress en version multisite. Ce n'est pas difficile, mais les installeur 1-click que les hébergeurs proposent dans leurs Packs ne sauraient le faire. Ainsi, il ne faut pas hésiter à mettre la main à la pâte (!) ou éventuellement demander à l’agence de votre confiance de vous aider ;-).

Une fois Multisite mis en place, on découvre d’emblée une des grandes différences par rappport à la version standard de WordPress : il existe un Super-Admin. Le Super Administrateur peut accéder aux autres sous-sites et installer des thèmes et plugins. Les « Admins » normaux sont responsables du sous-site qui leur a été attribué, mais ils ne peuvent pas installer des plugins comme des thèmes WordPress, ils ne peuvent qu’activer ou désactiver les plugins et themes installés par le Super Administrateur. Aussi il est important de savoir, à ce stade, que tous les plugins ne sont pas compatibles au mode Multisite.

En tant que Super Administrateur créons par exemple, 2 sous-sites, l’un en « de », l’autre en « fr » et nous définissons deux équipes qui gèrent les deux sous-sites. Les mêmes utilisateurs peuvent avoir accès aux 2 sous-sites, ou seulement à l’un des deux. Cette séparation des accès est une fonctionnalité demandée par certains propriétaires de sites Web : des équipes distinctes pour des variantes linguistiques distinctes. Il est clair qu'une telle fonctionnalité est plutôt intéressante pour les grandes entreprises ou du moins celles avec des flux de travail strictement définis.

Cette séparation en sous-sites a l’avantage de maintenir des sites assez indépendants, mais en même temps, l’inconvénient est que, avec le temps, les deux sous-sites peuvent évoluer trop différemment et donc ne plus correspondre aux lignes marketing.

Pour connecter deux sous-sites, il existe différents plugins comme par exemple Multisite Langue Switcher, qui permet entre autre d’attribuer à chaque page sa correspondance dans l’autre sous-site (ou sous-sites)

Le multilangue avec WPML

Concentrons-nous maintenant sur le coeur du sujet de l'article : WPML (WPML = WordPress MultiLingual). Je ne vais pas vous expliquer en détail toutes les fonctionnalités du plugin, nous allons nous focaliser sur l’essentiel.

Contrairement au mode multisite, WPML ne demande pas de préparation particulière de WordPress, c’est-à-dire qu’il n’est pas indispensable de prendre des mesures très en avance dans le temps. Certes, pour revenir sur l'option « Multisite », il est possible de convertir un site WordPress „normal“ en version multisite en important les contenus dans un sous-site, mais c’est assez compliqué et sujet à erreur.

WPML est composé de plusieurs modules, il n’est toutefois pas indispensable de tous les installer. Le module principal est « WPML Multilingual CMS » – dans bon nombre de cas, d’autres modules seront nécessaires tels que "WPML String Translation", "WPML Translation Management", "WPML Sticky Links" et "WPML CMS Nav".

Paramétrage de base

Une fois installé, vous définissez les langues supplémentaires qui doivent être créées. Vous pouvez définir différents paramètres tels que :

  • la langue par défaut
  • l’affichage des variantes de langue dans l’URL en sous-dossiers ( "/ de", "/ fr") ou en tant que paramètre GET ( "?lang=de", "?lang=fr").
  • le sélecteur de langues : s’agit-il d’une liste de langues cote à cote ou d’un menu déroulant ? Veut-on afficher des petits drapeaux ?
  • La redirection automatique sur le contenu de langue du navigateur du visiteur

Doublement des pages WPML pour traduction

Une fois les paramétrages de base sélectionnés, il est temps de passer aux traductions : les pages et les articles peuvent être proposés à la traduction d’un simple clic de souris (en copiant ou non le contenu). Une fonction intéressante consiste à lier le contenu d’une langue à sa traduction, ainsi, vous serez averti des changements effectués dans la version originale afin de mettre à jour la traduction.

Menus spécifiques à une langue

Il ne suffit pas de traduire que les pages du site. En effet, les menus doivent être également affichés traduits automatiquement dans la langue sélectionnée : facile avec WPML. Soit vous utilisez la fonction de synchronisation (Synchronisation du menu) qui crée automatiquement tous les menus nécessaires, il ne reste plus qu’à traduire les titres ou vous créez directement un nouveau menu de navigation, sélectionnez la langue et indiquez à quel menu cette traduction correspond.

Et bien d’autres fonctionnalités

Sans entrer dans les détails, notez que WPML a des modules pour une traduction optimisée :

  • Gravity Forms (un plugin payant pour la création de formulaires)
  • Différents « page builder » : les „page builder“ sont des plugins qui remplacent l'éditeur visuel de WordPress ; ils permettent de créer facilement des mises en page complexes dans la zone de contenu. Parmi les plus populaires, citons un plugin gratuit SiteOrigin Page Builder ou encore Visual Composer (payant).
  • WooCommerce : l’extension e-shop pour WordPress

Avec SaaS Web, utilisez gratuitement WordPress WPML

Depuis longtemps, nous offrons l'utilisation de différents plugins sous licence au prix de l’hébergement de WordPress managé par SaaS Web. En plus de WPML, les plugins Gravity Forms et SearchWP - fonction de recherche améliorée - et la version Pro du plugin « Newsletter » sont également disponibles sans surcoût.

Steve : le nouvel outil de management WordPress de SaaS Web.

Steve : le nouvel outil de management WordPress de SaaS Web.

Après plusieurs mois de développement, Steve est enfin lancé en production. Steve, c’est la perfection-même et vous allez comprendre pourquoi en lisant cet article. Steve, c’est aussi un prénom. Mais pourquoi avoir choisi ce prénom pour ce nouvel outil ? En hommage à Steve Jobs mais pas seulement. Siri, Alexa, Cortana…cela vous dit quelque chose ? Il s’agit des noms donnés à certains bots (logiciels ou programmes informatiques) intelligents. SaaS Web a voulu rétablir l’égalité homme-femme et a donc baptisé son bot, Steve. Profitons de cet article pour aussi remercier Daniel Jagszent, associé de SaaS Web, qui a longuement travaillé pour développer ce projet.

Steve remplace InfiniteWP.

InfiniteWP (IWP) est une application Web PHP/MySQL populaire qui permet la gestion de nombreux sites Web WordPress. Cette application est gratuite mais pour un usage professionnel, il est indispensable d’utiliser ses add-ons payants. IWP offre de nombreuses fonctionnalités au travers de ses extensions. De nouvelles fonctions sont en permanence développées, malgré cela, l’application n’a jamais donné entière satisfaction.

D’une part, les fonctionnalités nécessaires et donc très importantes pour la gestion de site Web professionnels (comme le SLA pour la gestion des mises à jour ou les sauvegardes automatiques avant les mises à jour) ne sont pas disponibles.

D’autre part, la qualité intrinsèque du logiciel n’est pas satisfaisante : nombreux bugs, fonctionnalités inachevées…

Steve gère WordPress de façon professionnelle.

Avec cette nouvelle application (écrite en Ruby on Rails), la gestion des sites Web WordPress est parfaitement adaptée aux besoins de SaaS Web.

Zoom sur les principales features :

  • Détection automatique des instances WordPress sur les serveurs.
  • Installation automatique de plugin-MU (Must Use) SaaS Web pour gérer la communication entre WordPress et Steve.
  • Sauvegardes automatiques optionnelles à chaque mise à jour
  • Sauvegardes quotidiennes (de nuit) de toutes les instances WordPress. (Sauvegarde de fichiers incrémentielle)
  • Restauration des sauvegardes en 1 clic
  • Intégration SLA individuelle : par exemple, pour les sites VIP les mises à jour ne sont possibles qu’en dehors des heures d’ouverture (à l’exception des mises à jour de sécurité)
  • Audit de vérification : Login de toutes les actions utilisateurs sur WordPress
  • Prise en charge pour les sites WordPress multi-sites.

Steve, la facilité d’utilisation

Steve est l’employé modèle qui travaille beaucoup mais il est aussi un logiciel ergonomique qui permet, au quotidien, de travailler avec WordPress de manière confortable et efficace.

Voici quelques exemples :

  • Menu simple sans imbrications compliquées
  • Champ de recherche pour les sites Web muni d’un système d’auto-complétion
  • Raccourcis pour chaque action directement dans la liste des sites
  • Communication entre le navigateur et le serveur via WebSocket pour un rafraichissement des résultats sans recharger la page.

Steve : le partenaire de demain

SaaS Web a déjà planifié la prise de capture d’écran des pages d’accueil (et d’autres pages) de facon automatique avant et après une mise à jour pour rendre des comparaisons possibles et agir en cas de changements non souhaités.

Grace à ces captures d’écran, la restauration d’un backup est plus rapide car l’on possède une image de ce que l’on doit restaurer.

Notez aussi que la création d’un clone d’un site live avant une mise à jour – actuellement ce processus est possible mais manuel – si le rendu est correct, la mise à jour peut être lancée en live.

SaaS Web continue de travailler sur bien d’autres fonctionnalités … soyez patients.

Quand l’univers du luxe s’invite chez SaaS Web, le choc des cultures n’a pas lieu.

D’un côté, un titre de presse de renom spécialiste des tendances dans le monde du luxe : Luxsure. De l’autre, des experts passionnés du Web, de WordPress et de dev. : SaaS Web.

Ces 2 univers bien distincts se sont pourtant parfaitement compris quant aux besoins et contraintes de la gestion du site luxsure.fr.

Créé en 2008, Luxsure est un groupe de presse international dédié au luxe. Le blog Luxsure.fr retrace, décrypte et scrute toutes les tendances sur différents thèmes : art de vivre, culture, mode, horlogerie, joaillerie, voyages… Luxsure, c’est plus de 10 000 articles publiés et jusqu’ à 65000 visiteurs uniques par mois, près de 12 000 followers sur Twitter, plus de 13500 fans sur Facebook. Sur le fond, Luxsure se consacre au beau et à l’exigence. Sur la forme, également. Le site, est intransigeant en terme de ressources et de performance.

« Nous sommes l’un des acteurs média online les plus actifs de la presse luxe. A ce titre, nous avons besoin d’être sûr de la performance et de la disponibilité de notre site. Flexible, expert et toujours joignable, SaaS Web nous a semblé être le partenaire idéal. » Pascal Iakovou, créateur groupe de presse Luxsure et rédacteur en chef.

WordPress est parfaitement approprié pour ce type d’architecture et de besoins. SaaS Web a su rassurer quant à sa capacité à manager le site : updates, upgrades, services de sécurité 24/7 (patchs de sécurité, gestion des malwares, correctifs, sauvegardes de données).

« Nous sommes toujours ravis qu’un site d’envergure fasse appel à nos services et conseils. Par nos clients, nous découvrons des secteurs d’activités, des métiers riches et vivants et nous trouvons notre récompense dans le fait d’être un maillon de la chaine de leur réussite. » Matthias Wulkow

SaaS Web offre des solutions adaptées aux artisans. Zoom sur le témoignage de Bo Stores.

Expert en serrurerie – spécialiste de tous les systèmes de motorisation pour les volets roulants, stores et portes de garage, le gérant de BO STORES avait besoin de refondre son site Web initialement conçu avec un logiciel de création de site en ligne peu flexible.

« Je recherchais une solution économique et clé-en-main, car je n’ai ni le temps, ni les connaissances techniques pour créer un site moi-même. Il me fallait aussi quelque chose de plus qualitatif avec un rendu plus professionnel pour assurer ma crédibilité auprès de prospects mais aussi pour être plus visible en ligne et mieux référencé. » Yves-Marie Bartouche, gérant de l’entreprise BO STORES.

En proposant l’utilisation de WordPress, SaaS Web a pu fournir un site professionnel qui pourra s’enrichir au fil du temps de nouvelles photographies des chantiers réalisés. En assurant l’accompagnement, des conseils ont été donnés quant au contenu pour un meilleur référencement.

« Je suis satisfait de mon site bo-stores.fr. J’ai aussi une adresse email professionnelle @bo-stores.fr, idéale pour prospecter. Le fait que SaaS Web gère l’hébergement (Hébergement managé) a aussi été un argument de poids car je ne souhaite pas m’impliquer dans la gestion de mon site. Je laisse les professionnels s’en charger !»

Témoignage client Art Crash : rien de sert de courir, il faut partir à point.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point.“ Jean de la Fontaine

La vie en agence est riche et parfois stressante. Passé l’euphorie, il arrive que des projets gagnés fassent émerger plusieurs challenges : comment répartir la charge de travail, quelle capacité a-t-on en interne ? De plus, des prises de décisions tardives des annonceurs peuvent faire déraper les plannings, le travail en flux tendu peut entrainer un phénomène de congestion en particulier en période de rush.

Art Crash tient pourtant le cap depuis plus de 30 ans.

Spécialisée B2B, agile et experte, Art Crash met en œuvre des réponses concrètes qui permettent d’optimiser le business de ses clients et de créer de la valeur. Construction et développement de marque, d’image de marque, de stratégies Web, de marketing ou relations presse, Art Crash n’a pas de limite pour satisfaire ses clients. Depuis plusieurs années, le Web a pris une place considérable en termes de volume et de complexité dans les projets portés par l’agence. Partant de ce postulat, Art Crash a cherché un partenaire fiable pour la seconder et l’accompagner.

Les relations professionnelles se construisent dans le temps et au fil des projets et des succès remportés. Art Crash et SaaS Web sont un bel exemple de relations qui fonctionnent.

Revenons sur ce partenariat.

L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs.“ John Fitzgerald Kennedy

A l’origine, Art Crash avait fait appel à SaaS Web pour la conception d’un site Web pour l’un de leurs clients. Le cahier des charges imposait l’utilisation du CMS TYPO3 et le fournisseur devait également assurer l’hébergement de ce site. SaaS Web a livré le site dans les temps et en conformité. Cette bonne relation a débouché sur un autre projet.

Cette fois-ci, l’objectif était la refonte intégrale d’un site. L’agence Art Crash s’est retrouvée confrontée à 2 problèmes : l’un technique, l’autre humain.

En effet, la technologie d’origine utilisée était le CMS open source Joomla. Ce CMS rendait la programmation difficile et chère à réaliser. En effet, les logiciels open source s’appuient à 100% sur leurs communautés pour assurer les mises à jour, nouvelles fonctionnalités…leurs vies et leurs développements en dépendent totalement. Plus la communauté est grande, plus les idées foisonnent et plus le CMS est optimal, simple et rentable à l’utilisation.

« Nous ne nous étions pas réellement rendu compte de la perte de temps et d’argent qu’impliquait l’utilisation d’un CMS obsolète. SaaS Web nous a permis de le réaliser et d’agir en conséquence. » Art Crash

De plus, avec des ressources de développement en interne limitées, sans collaborateur dédié, difficile d’assumer la lourde charge technique qu’implique la conception et la gestion et l’hébergement de site Web professionnel.

SaaS Web a alors proposé l’utilisation d’un CMS open source en meilleure adéquation avec leurs besoins : WordPress. La communauté WordPress n’est plus à présenter. Le CMS est dernier-cri et riche en fonctionnalités (essentiellement grâce à l’infinie quantité de plugins). Cela le rend plus rapide, moins cher à développer et, cela compte énormément, plus simple à manager pour le client final.

Le test s’est révélé concluant. L’agence et le client final sont satisfaits.

Par ailleurs, l’hébergement assuré par SaaS Web intègre également le suivi qualité, les updates, les sauvegardes… autant de leviers primordiaux pour le bon fonctionnement du site. Chronophage et parfois complexe, ce suivi est néanmoins indispensable pour répondre aux exigences du Web actuelles et assurer la meilleure expérience au client final.

« En déléguant l’expertise et le suivi technique à un professionnel, nous gagnons en temps et en qualité sur notre cœur de métier et notre valeur ajoutée. Avec SaaS Web nous sommes sur un mode gagnant-gagnant. » Art Crash

Depuis, 5 autres sites WordPress et WooCommerce ont été développés et hébergés pour ArtCrash dont leur propre nouveau site Web ce qui représente une véritable marque de confiance !

SaaS Web est devenu un partenaire fiable.

Pour moi, il est primordial de bien cerner les attentes des clients pour lancer leurs projets sur des bases solides et de les accompagner à chaque étape. Tous les jours. Ensemble.“ Matthias Wulkow

Parce que proposer le bon service ne suffit plus, SaaS Web mise aussi sur l’accompagnement. Les conseils d’amélioration de SaaS Web concernent toujours plusieurs leviers.

Il peut s’agir de conseils concernant le contenu même d’un site Web car une modification pouvant apparaitre comme insignifiante peut faire gagner des heures de travail en développement ! Autant d’argent économisé.

SaaS Web intervient aussi en amont d’une présentation client ou avant l’envoi d’une recommandation en réponse à un appel d’offre. Cette démarche permet à Art Crash d’affiner son travail et d’évaluer au mieux l’enveloppe budgétaire. En réussissant à mieux s’aligner sur la concurrence, l’agence remporte davantage de compétition. Un succès pour elle mais également pour SaaS Web !

Comme la morale de la fable de Jean de La Fontaine, rien ne sert de courir : il est important de prendre un temps d’écoute pour analyser le client et ses demandes : Un projet qui démarre sur des bases solides va se construire dans les meilleures conditions. Art Crash et SaaS Web ont su prendre le temps et avancer ensemble et ils sont aujourd’hui fiers de ce partenariat.

Convivialité, vins, plaisir, WordPress et oenologie…

Il y en a pour qui faire un parallèle entre WordPress et les vins est une évidence.

C’est le cas de Matthias et François, on vous explique pourquoi.

Matthias, passionné par son métier, par l’internet en général et WordPress en particulier co-gère un site dédié aux vins du monde entier : vinsdumonde.blog. Responsable de la partie technique du site, le blog a été développé sur WordPress, l’outil blog par définition. WordPress permet en effet de réaliser rapidement et sans trop d’efforts un blog riche en fonctionnalités (il existe une multitude d’extensions, souvent gratuites, qui permettent de rajouter de la fonctionnalité en quelques clics et avec un peu de programmation si nécessaire).

„Avec vinsdumonde.blog je réunis deux passions : le développement Web sur WordPress et le partage et la découverte de nouveaux vins.“ Matthias

A l’origine, le site a été imaginé par un « alcoolyte »,François, qui souhaitait partager sa passion et délivrer de l’information sur la vigne, le vin et l’oenologie.

Féru d’oenologie et ayant acquis des connaissances étendues sur le sujet, François (originaire de Cognac – cela explique certaines choses) est chargé du contenu du blog : accords mets-vins, vins européens, vins du nouveau monde, technologie ect… toute une gamme d’articles pour satisfaire la curiosité des amateurs.

De l’Afrique du Sud à la Nouvelle Zélande en passant par la Chine et les Etat-Unis, ce blog retrace l’histoire de certains crus et techniques vinicoles.

Vinsdumonde.blog est un blog pragmatique, réalisé à partir d’un thème WordPress „fait-maison“ pour rester simple et efficace, à l’image d’une bonne bouteille sans prétention.

 

2 nouvelles applications ont été choisies pour vous : Drupal et osTicket

Nous vous présentons 2 nouvelles applications open source pour des besoins bien differents :

– Un système de ticketing pour faciliter et structurer votre service client.

La gestion de l’assistance à la clientèle et de suivi de support peut vite devenir un véritable casse-tête sans l’utilisation de logiciel adapté. osTicket offre la possibilité de rassembler au même endroit toutes les demandes informatiques des clients (via email, téléphone ou formulaire) et toutes les réponses apportées pour un travail d’équipe efficace.

– Un CMS généraliste, modulaire et largement utilisé pour vous faire bénéficier d’une communauté importante et dynamique.

Une application open source que l’on ne présente plus dans le domaine du portail Internet : Drupal. Drupal est un système de gestion de contenu populaire (CMS) pour la création de portails et de sites communautaires. La richesse de Drupal réside surtout dans sa communauté très impliquée et active. Vous avez désormais les clés en mains pour concevoir votre site Web, en cas de problème, nous sommes à votre écoute pour vous accompagner.

Nous vous souhaitons beaucoup de succès avec ces applications !